Rechercher
Rechercher

Tensions

Netanyahu : Le Liban et la Syrie seront tenus responsables de toute agression contre Israël

L'armée israélienne annonce la chute d'un de ses drones en territoire libanais

Netanyahu : Le Liban et la Syrie seront tenus responsables de toute agression contre Israël

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Photo d'archives AFP

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche qu'il tiendra le Liban et la Syrie responsables de toute attaque contre Israël, alors que l'armée israélienne a renforcé cette semaine sa présence à la frontière nord.

"Sur le front nord, nous poursuivons une politique constante qui ne permettra pas à l'Iran d'établir une base militaire à notre frontière nord. Le Liban et la Syrie sont responsables de toute attaque contre Israël", a déclaré M. Netanyahu lors d'un Conseil des ministres, selon des propos relayés par des médias israéliens. "On ne peut pas saper notre sécurité, menacer nos citoyens et causer des dommages à nos forces armées", a-t-il ajouté, assurant que l'armée israélienne était "prête à répondre à toute menace".

Le ministre de la Défense Benny Gantz a lui effectué dimanche après-midi une visite au commandement nord de l'armée israélienne, et a averti que l’État hébreu continuera de défendre ses intérêts en matière de sécurité, rapporte le Jerusalem post. "La situation au Liban et en Syrie n'est pas bonne, que ce soit au niveau économique, du coronavirus ou des infrastructures. Je rappelle à la fois au Liban et à la Syrie qu'ils sont responsables de ce qui se passe sur leur territoire", a averti M. Gantz. "L’État d'Israël exigera cette responsabilité. Nous ne recherchons pas des escalades inutiles, mais celui qui nous testera aura une réponse très forte. J'espère que nous n'aurons pas à le faire", a-t-il ajouté.

Quelques heures plus tard, le numéro 2 du Hezbollah, le cheikh Naïm Kassem, a affirmé dans un entretien avec la chaîne al-Mayadeen, qu'il écartait la possibilité d'une guerre dans les prochains mois avec Israël.

Ces propos interviennent deux jours après la visite surprise en Israël du chef d'état-major américain, le général Mark Milley, pour y discuter de "l'Iran et des défis sécuritaires régionaux".

Chute d'un drone

En soirée, l'armée israélienne a annoncé qu'un de ses drones est tombé à l'intérieur du territoire libanais. "Lors d'une opération de l'armée à la frontière libanaise, un drone est tombé en territoire libanais. Il n'y a aucune crainte de fuite d'informations classifiées", a annoncé le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, sur Twitter.

En outre, l'aviation militaire israélienne a une nouvelle fois violé l'espace aérien libanais, dimanche. Dans les détails, des avions ont survolé de manière intensive et à basse altitude la région de Marjeyoun, et à moyenne altitude celle de Jezzine dans l'après-midi, tout comme les régions de Hasbaya, Arkoub, Jabal Cheikh, Chebaa à basse altitude, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Des raids fictifs ont également été lancés au-dessus de Nabatiyé. Des avions ont par ailleurs été observés au dessus du Metn, du Kesrouan et de Jbeil. 

Dans un communiqué publié samedi soir, l'armée libanaise a indiqué que 20 avions israéliens avaient violé l'espace aérien libanais vendredi, et neuf autres samedi. 

Vendredi, l'armée israélienne avait affirmé qu'elle tiendrait le gouvernement libanais pour responsable "de toutes les actions provenant du Liban". Le même jour, l'armée israélienne avait frappé, en soirée, des cibles militaires dans le Sud syrien en représailles à des tirs de "munitions" depuis la Syrie plus tôt dans la journée.

La tension, déjà vive depuis des mois entre le Liban et Israël, est montée d’un cran au cours des derniers jours. Le 19 juillet, l’armée israélienne avait réussi à prendre le contrôle d’un drone envoyé depuis le Liban-Sud, qui était utilisé pour tourner une vidéo commémorative de la guerre de juillet 2006. Le lendemain, Israël avait mené des frappes près de Damas, en Syrie, au cours desquelles un combattant du Hezbollah, Ali Kamel Mohsen, a été tué, selon le parti chiite. Depuis la mort de ce dernier, des partisans du parti chiite mènent campagne sur les réseaux sociaux pour que la formation pro-iranienne riposte, rappelant une promesse de son chef, Hassan Nasrallah, dans un récent discours de se venger si jamais Israël tuait des combattants de la formation. Mardi dernier, l'armée israélienne avait annoncé un renforcement de sa présence à la frontière nord. Selon les médias israéliens, il s'agissait de se préparer à une possible riposte du Hezbollah. Le lendemain, un soldat israélien de 20 ans avait été tué et un lieutenant blessé dans un accident de voiture dans les fermes occupées de Chebaa. Après cet accident, les militaires israéliens ont tiré une salve d’obus fumigènes pour masquer la zone, provoquant des feux dans le secteur.


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche qu'il tiendra le Liban et la Syrie responsables de toute attaque contre Israël, alors que l'armée israélienne a renforcé cette semaine sa présence à la frontière nord."Sur le front nord, nous poursuivons une politique constante qui ne permettra pas à l'Iran d'établir une base militaire à notre frontière nord. Le...

commentaires (14)

De quelle dignité on parle? La dignité de vivre sous le joug de vendus qui décident de la vie ou de la mort de notre pays. Faites moi rire la dignité veut que le peuple se révolte et refuse ce fait accompli pour récupérer sa souveraineté et le choix de ses amis comme de ses ennemis et de se révolter pour tout d’abord avoir ce à quoi il a le droit le plus absolu: vivre en paix avec de l’eau, de l’électricité, une justice équitable pour tout le monde, le droit de choisir librement ceux qui doivent nous gouverner et amener ce pays à la prospérité et surtout à la stabilité qui a toujours été sa force malgré le volcan sur lequel il vit mais que les vendus ont voulu changé pour défendre des causes étrangères sur le dos des citoyens. Nous sommes très loin de la dignité et nous faisons avec pour éviter le pire alors que pire il n’y en a pas nous sommes en plein dedans.

Sissi zayyat

21 h 28, le 27 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (14)

  • De quelle dignité on parle? La dignité de vivre sous le joug de vendus qui décident de la vie ou de la mort de notre pays. Faites moi rire la dignité veut que le peuple se révolte et refuse ce fait accompli pour récupérer sa souveraineté et le choix de ses amis comme de ses ennemis et de se révolter pour tout d’abord avoir ce à quoi il a le droit le plus absolu: vivre en paix avec de l’eau, de l’électricité, une justice équitable pour tout le monde, le droit de choisir librement ceux qui doivent nous gouverner et amener ce pays à la prospérité et surtout à la stabilité qui a toujours été sa force malgré le volcan sur lequel il vit mais que les vendus ont voulu changé pour défendre des causes étrangères sur le dos des citoyens. Nous sommes très loin de la dignité et nous faisons avec pour éviter le pire alors que pire il n’y en a pas nous sommes en plein dedans.

    Sissi zayyat

    21 h 28, le 27 juillet 2020

  • Il frappe en Syrie ... et passe par notre espace aérien !! Passer par l’espace aérien libanais est répréhensibles mais quand un partie détient le monopole de la réponse aux attaques dans le sud ... on aura jamais des missiles sol-air ... et eux ne répondent pas car l’Iran ne leur donne pas des missiles afin de riposter ?!!! La dignité n’est pas de se tenir debout devant un vent fort ou un ouragan il faut savoir plier avec le vent ... L DIGNITÉ LA VRAI COMMENCE CHEZ SOI AVEC SA FEMME CES ENFANTS Quelle dignité aura t on si on se défend mais ne reste pas une seule pierre d’édifice pour assurez un avenir à nos enfants tes enfants ?!

    Bery tus

    15 h 22, le 27 juillet 2020

  • Quel culot, ce Natahyahu, il bombarde tous les jours en Syrie, viole notre espace aerien , et nous menace de represailles si on riposte. C'est la logique du plus fort, c'est la loi de la jungle. Je suis farouchement contre le Hezb, mais ne pouvons nous pas avoir un peu de dignite ...

    Nader

    09 h 59, le 27 juillet 2020

  • Raison de plus que le liban officiel rejette ce parti de la terreur , tabasseur de manifestants, accusateur de traîtrise à tous les patriotes libanais. Ce parti et son leader donneurs de leçons. Ce régime pourri et classe corrompue qui le couvrent ... bref... le libanais a toutes les raisons valables et de vouloir se débarrasser du fardeau qui a pourri la vie des libanais depuis la démilitarisation des autres milices... et pas ces islamistes pro iraniens . On se débarrasse d’eux et de la classe politique qui a pris le pouvoir post guerre en 1991 incluant le 2e arrivage de pourris à partir de 2005.. allez ouste... dehors

    RadioSatellite.co

    02 h 45, le 27 juillet 2020

  • Et le numéro 2 du HB qui déclare u’il n’ y aura pas de guerre dans les prochains mois. Il a un agendas avec des réservations pour les dates de déclenchement de guerre? En qualité de quoi il fait ce genre de déclaration qui relève du ministère de la défense. Il a été promu à notre insu? Non mais OH.... ON N’EST PAS DANS UN POULAILLER LÀ, C’EST D’UN PAYS DÉMOCRATIQUE DONT ON PARLE. COMPRIS, OU IL LEUR FAUT UN DESSINA CES ABRUTIS QUI CROIENT POSSÉDER LE PAYS.

    Sissi zayyat

    22 h 57, le 26 juillet 2020

  • Deux repris de justice font la course à la guerre pour faire oublier leurs larcins. Pauvres de nous, il nous utilisent pour se cacher derrière notre innocence camouflant leur culpabilité avérée.

    Sissi zayyat

    22 h 50, le 26 juillet 2020

  • "On ne peut pas saper notre sécurité, menacer nos citoyens et causer des dommages à nos forces armées", a-t-il ajouté, assurant que l'armée israélienne était "prête à répondre à toute menace" --- Par contre, mener vos attaques préventives dictées par votre paranoïa maladive, c'est kosher?

    Gros Gnon

    21 h 14, le 26 juillet 2020

  • ben voyons !!!!!! ou comment arriver à ses fins !J.P

    Petmezakis Jacqueline

    19 h 40, le 26 juillet 2020

  • Bombarder le sud où il y a le Hezbollah pas tout le Liban

    Eleni Caridopoulou

    18 h 42, le 26 juillet 2020

  • Guerre = peur et confinement = plus de virus

    Aboumatta

    17 h 10, le 26 juillet 2020

  • Le Mossad le Savak et de facto le Hezb sont de connivence... chacun a besoin de l autre pour sa propre cause...

    Jack Gardner

    16 h 32, le 26 juillet 2020

  • Des combattants du Hezb tués lors d’attaques israéliennes en Syrie, il y an à des dizaines..Pas une riposte à ce jour. Et quand elle survient, le parti utilise l’immunité du bouclier humain et diplomatique du pays pour se protéger, et sortir de l’impasse !

    LeRougeEtLeNoir

    15 h 17, le 26 juillet 2020

  • HN A BESOIN D,UNE GUERRE AVEC ISRAEL... QUITTE A DETRUIRE LE LIBAN... POUR LEGITIMISER L,EXISTENCE DE LA MILICE QUE LE PEUPLE LIBANAIS VEUT DESARMER AU PROFIT DE L,ARMEE NATIONALE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 50, le 26 juillet 2020

  • BIBI et Hassan Nassrallah sur la selette ont un besoin urgent d une guerre afin de se regelitimiser........attention !

    HABIBI FRANCAIS

    14 h 28, le 26 juillet 2020