Rechercher
Rechercher

Politique - Diaspora

Il faut « stopper la chute dans le néant », lance un collectif de la diaspora à Le Drian

Un collectif d’expatriés, qui a pris le nom de Comité de « L’appel de la diaspora du 11 juillet »*, adresse un message au ministre français à la veille de son arrivée à Beyrouth.

Les expatriés expriment une nouvelle fois leur préoccupation vis-à-vis de la situation économique dramatique du Liban, dans un message adressé au chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, qui sera en visite à Beyrouth à partir de ce soir. « Nous nous trouvons aujourd’hui confrontés à l’une des pires crises économiques qui aient frappé le Liban et ses citoyens, et cela nécessite une démarche urgente pour stopper la chute du pays dans le néant », écrit le Comité de l’appel de la diaspora du 11 juillet.

Et d’ajouter : « Nous avons suivi avec intérêt votre récente déclaration devant le Sénat français sur la situation libanaise. Votre cri : “Aidez-nous à vous aider” nous a profondément touchés et nous a rappelé votre initiative concernant la conférence économique pour le développement du Liban et avec les entreprises (CEDRE) en vue de soutenir l’économie du pays. La non-application de ces réformes, réclamées par la communauté internationale, et l’insouciance des autorités libanaises face au naufrage du pays nous poussent à assumer notre responsabilité nationale et à nous rassembler en tant que diaspora libanaise pour contribuer au sauvetage du Liban. »

Lire aussi

Le Drian à Beyrouth appellera pour la énième fois aux réformes

Ce groupe d’expatriés rappelle qu’« il n’y a pas si longtemps, les virements annuels des émigrés à leur pays natal s’élevaient à environ huit et même neuf milliards de dollars américains, des sommes qui venaient alimenter les établissements de crédits et les caisses de l’État par le biais de taxes imposées sur nos dépôts ».

« En conséquence, poursuit la lettre, nous nous sommes réunis, en tant que conseils et expatriés libanais sur tous les continents, le 11 juillet 2020, pour lancer “L’appel de la diaspora du 11 juillet”, afin d’unifier les efforts des émigrés en vue de soutenir le Liban et débattre des moyens les plus adéquats à cette fin. Nous avons déjà créé un collectif pour exhorter les expatriés libanais à faire entendre leur voix auprès du pouvoir et à se joindre à nous pour former un groupe de pression puissant et efficace, qui revendique la mise en place d’une bonne gouvernance au Liban. »

Le Comité du 11 juillet exprime son soutien au ministre français, se mettant à sa disposition « pour collaborer à réformer le pays sur des bases transparentes et claires, garantissant la lutte contre la corruption en vue de son éradication ».

*Antoine Menassa/Président HALFA (Hommes d’affaires libanais de France)

[email protected]

Rabih el-Amine/Président Conseil exécutif libanais (LEC)

[email protected]

Maroun Karam/Président Conseil de l’expatriation libanaise en Belgique

[email protected]


Les expatriés expriment une nouvelle fois leur préoccupation vis-à-vis de la situation économique dramatique du Liban, dans un message adressé au chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, qui sera en visite à Beyrouth à partir de ce soir. « Nous nous trouvons aujourd’hui confrontés à l’une des pires crises économiques qui aient frappé le Liban et ses citoyens, et...

commentaires (5)

LE DRIAN N,EST NI UN SAPEUR-POMPIER NI UN SECOURISTE NI UN HERCULE POUR ARRETER LES CHUTES. CEUX QUI PLONGENT DANS L,ABYSSE ET ENTRAINENT AVEC EUX TOUT LE PAYS DOIVENT ARRETER LA CHUTE. UNE GOUTTE DE NATIONALISME Y SUFFIRAIT MAIS OU LA TROUVER CHEZ LES VENDUS AUX ETRANGERS...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

14 h 40, le 22 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • LE DRIAN N,EST NI UN SAPEUR-POMPIER NI UN SECOURISTE NI UN HERCULE POUR ARRETER LES CHUTES. CEUX QUI PLONGENT DANS L,ABYSSE ET ENTRAINENT AVEC EUX TOUT LE PAYS DOIVENT ARRETER LA CHUTE. UNE GOUTTE DE NATIONALISME Y SUFFIRAIT MAIS OU LA TROUVER CHEZ LES VENDUS AUX ETRANGERS...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 40, le 22 juillet 2020

  • bravo

    youssef barada

    13 h 28, le 22 juillet 2020

  • C’est tout à votre honneur messieurs. Je m’attendait à lire une liste de quelques pages des noms des libanais qui s’étalaient joint à cette action malheureusement il n’en est rien. Mon idée est que tous les riches de ce pays où qu’ils se trouvent doivent être sollicités pour rassembler un joli pactole et engager les meilleurs détectives du monde dans le but de trouver les milliards qui se sont volatilisés de nos caisses et dévoiler au grand jour les noms de leur possesseurs pour pouvoir enfin les juger et les mettre sous les verrous quelque soit leur appartenance et leur statut politique. C’EST NOTRE SEULE ISSUE. JE ME DEMANDE POURQUOI PERSONNE N’A ENCORE PENSÉ À CETTE POSSIBILITÉ POUR SAUVER NOTRE PAYS?

    Sissi zayyat

    10 h 02, le 22 juillet 2020

  • Bravo pour cette excellente initiative qui doit être soutenue et encouragée par l'ensemble du peuple libanais. Ce peuple regorge de talents, de personnes compétentes et intègres dévouées au bien de leur pays. Il est inadmissible que ce pays reste dirigé et gouverné depuis 40 ans par la même clique d'incompétents et de véreux qui l'ont mis en coupe réglée jusqu'à en faire un État failli, un État du quart-monde, ce Liban qui était la perle du Moyen-Orient, envié par tous ses voisins. Libanais de tous les pays, unissez-vous et renversez cette caste maudite.

    Georges Airut

    03 h 26, le 22 juillet 2020

  • Excellente initiative messieurs et très honorable.....Mais à qui vous adressez-vous au juste pour essayer de sauver le pays? Vous prêchez à des convertis mais qui sont totalement impuissants de faire quoi que ce soit tant que le gouvernement en place et le blocage politique de certaines factions gardent le pays otage de la géopolitique régionale.... Les expatriés? Ils ont déjà investi des milliards de $ comme vous le dites, et se sentent vraiment les dindons de la farce: vous ne pensez pas qu’ils vont réinvestir dans le pays sans garanties solides....? Et votre appel à Mr le Drian?....Que pensez-vous qu’il serait capable de faire, à part rappeler aux politiciens l’urgence de la situation et qui va de nouveau tomber dans les oreilles de sourds.....On voudrait demeurer optimiste, mais la réalité vous rattrape, hélas!

    Saliba Nouhad

    01 h 08, le 22 juillet 2020

Retour en haut