Rechercher
Rechercher

Neutralité

Raï : "Nous ne ferons pas machine arrière"

"Nous sommes tous devenus aujourd’hui sans dignité, voire des mendiants, et cela, ce n’est pas le Liban", a déclaré le patriarche maronite dans un discours prononcé à Bécharré.

Raï :

La patriarche maronite Mgr Béchara Raï, le 15 juillet 2020 au palais présidentiel de Baabda. Photo d'archives Dalati et Nohra

Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, a affirmé vendredi sa détermination à continuer de plaider pour la neutralité du Liban, dans un discours qu’il a prononcé en soirée à Bécharré, à l’occasion de l’inauguration de quatre nouveaux sites touristiques religieux, dans la vallée de la Qadisha.

« Je suis profondément meurtri quand je constate à quel point le Liban est devenu un pays aligné, ce qui lui a valu d’être isolé du monde », a-t-il déclaré lors de la cérémonie qui s’est déroulée en présence du chef des Forces libanaises, Samir Geagea, de son épouse, la députée Sethrida Geagea, et des députés de la région. « Ce Liban isolé du monde n’est pas le Liban que nous connaissons, et lorsque nous avons appelé à la neutralité, c’est dans la perspective d’un retour à l’entité et à l’identité libanaises », a poursuivi le chef de l’Église maronite en rappelant qu’ « en 1943, le Liban avait proclamé sa neutralité par rapport à l’Orient et à l’Occident ». « Nous sommes tous devenus aujourd’hui sans dignité, voire des mendiants, et cela, ce n’est pas le Liban ni l’image de ses musulmans et ses chrétiens. La neutralité nous libérera. Nous ne ferons pas machine arrière parce que cette neutralité est dans l’intérêt de tous. Il ne s’agit pas d’un projet politique, mais d’un instrument pour revenir à nos racines et à notre identité », a encore dit Mgr Raï.

Lire aussi

Baha' Hariri affiche son "soutien absolu" aux positions de Raï

Le patriarche maronite multiplie depuis deux semaines les appels à la neutralité du Liban et ses critiques à l'encontre de la majorité au pouvoir, et implicitement du Hezbollah. Jeudi, il a clairement accusé, dans une interview accordée à un site du Vatican, le parti chiite d'imposer sa « mainmise sur la politique et le gouvernement » et d'entraîner le Liban dans des guerres. Les prises de positions de Mgr Raï sont saluées par les figures politiques d'opposition et plusieurs chancelleries.

Prenant à son tour la parole, Mme Geagea a fait part de son appui à l’appel patriarcal, avant de souligner l’importance de l’inauguration de nouveaux sites religieux et d’insister sur le fait qu’ils s’adressent à tous les Libanais.


Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, a affirmé vendredi sa détermination à continuer de plaider pour la neutralité du Liban, dans un discours qu’il a prononcé en soirée à Bécharré, à l’occasion de l’inauguration de quatre nouveaux sites touristiques religieux, dans la vallée de la Qadisha. « Je suis profondément meurtri quand je constate à quel point le...

commentaires (8)

y a pas le choix. On vous surveille. Marche arrière et le liban disparait...Déjà qu'il est cliniquement mort...alors...

RadioSatellite.co

21 h 06, le 18 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • y a pas le choix. On vous surveille. Marche arrière et le liban disparait...Déjà qu'il est cliniquement mort...alors...

    RadioSatellite.co

    21 h 06, le 18 juillet 2020

  • La neutralité est la voix de la sagesse. C’est la voix de l’inviolabilité des frontières. C’est aussi la voix de l’opulence retrouvée et confortée. Il est évident que notre minuscule état dont la faiblesse militaire est endémique et patente devrait arrêter de se vouloir guerrier. Mais est-ce encore aux curés, aux mollahs et aux religieux de toutes confessions de se mêler de politique ? Quand donc nos concitoyens deviendront-ils adultes ? Quand dons s’arrêtera ce confessionnalisme qui mine le pays ?

    TORIEL Raphael

    09 h 24, le 18 juillet 2020

  • Je ne me fierais jamais aux Etats-Unis : La seule chose qu'ils ont dqns la tëte c'est de nous imposer l'implantation contre quelques milliards qui seront de toute maniêre insuffisants : NOTRE LIBAN , S'IL EST APPELÉ À ÊTRE VRAIMENT NEUTRE , DEVRAIT AVOIR LE DROIT DE PROFITER DU COMMERCE FRUCTUEUX AVEC L'EST SANS RENONCER À SON COMMERCE AVEC L'OUEST : LÀ RÇESIDE VRAIMENT LA VRAIE NEUTRALITÉ . MAIS HÉLAS PEU DE GENS LA COMPRENNENT AINSI, CAR POUR EUX LA NEUTRALITÉ EST BIAISÉE PRO-OCCIDENTALE ! il faudrait pouvoir acheter des helicoptêres et des avions á la Russie lorsque nous en avions besoin et que les horribles américains nous en ont bel et bien empêchés en voyant les pleurnicheries des pauvres Israeliens victimisés ! Si c'est çá la neutralité que nous cherchons je lui donnerais un joli coup de pied au derriere ... La neutralité c'est par exemple pouvoir acheter des armes aux Russes , donner des adjudications d'exploitations de nos gisements à des sociétés chinoises , des licences d' Hotels à des sociétés americaines , des contrats de toutes sortes a la France etc selon nos interêts sans avoir à prendre de permission et de feux verts ni de l'un ni de l'autre ... N'êtes -vous pas d'accord ? Sinon de quelle neutralité parlons-nous ?

    Chucri Abboud

    23 h 54, le 17 juillet 2020

  • Dites nous ce que vous allez faire alors. Des paroles, des discours, des serments, on n'en veut plus. On veut des actions. Pour commencer, il faut tout faire pour écarter tous ceux qui sont au pouvoir et qui ont volé le pays depuis 30 ans.

    carlos achkar

    23 h 43, le 17 juillet 2020

  • Vous avez ete un peu trop lent a vous prononcer, mais mieux vaut tard que jamais.

    hrychsted

    23 h 37, le 17 juillet 2020

  • Le Patriarche est courageux... Il faut aussi remercier le Vatican qui semble le soutenir et le protéger!

    Alexandre Husson

    23 h 17, le 17 juillet 2020

  • Il est de l'intérêt du Liban d'écarter le Hezbollah du pouvoir et de désarmer ses milices, qui provoquent en permanence Israël dans des conflits armés et plongent le pays dans la récession. L'aide du FMI n'interviendra que lorsque le Hezbollah aura disparu du paysage libanais.

    DM

    22 h 50, le 17 juillet 2020

  • CA FAIT PLAISIR DE VOIR LES VOIX CHRETIENNES TONNER ENSEMBLE POUR LE BIEN DU LIBAN.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    22 h 38, le 17 juillet 2020