Rechercher
Rechercher

Conjoncture

La dette publique mondiale atteindra en 2020 un pic historique, selon le FMI

La dette publique mondiale va grimper cette année à un niveau inédit dans l’histoire pour représenter 101,5 % du PIB mondial, soit plus qu’à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, soulignent des responsables du Fonds monétaire international dans un article de blog publié hier. Pour autant, Gita Gopinath et Vitor Gaspar, respectivement économiste en chef et directeur du département des finances publiques, estiment que les gouvernements devraient se garder de réduire trop tôt leurs dépenses en faveur de leur économie au risque sinon de compromettre la reprise. Ils soulignent que l’équation est difficile puisqu’il s’agit pour les gouvernements de stimuler durablement leur économie terrassée par la crise sanitaire sans que leur dette ne devienne insoutenable. Ils invitent ainsi à la dépense budgétaire tant que la pandémie n’est pas terminée tout en prenant acte de l’incertitude entourant la capacité des pays à renouer avec des niveaux de dette supportables.

Au total, les gouvernements ont dépensé près de 11 000 milliards de dollars en aides aux ménages et entreprises affectées par la paralysie économique résultant du confinement décrété pour contenir le nouveau coronavirus.

Également hier, le FMI a exhorté hier à un accord international sur la taxation des géants du numérique, qui est fondamental pour l’économie, selon Vitor Gaspar, directeur du département des affaires fiscales. Pour l’heure, les discussions dans le cadre de l’Organisation de coopération et de développement économiques sont au point mort, les États-Unis ayant suspendu les négociations.



La dette publique mondiale va grimper cette année à un niveau inédit dans l’histoire pour représenter 101,5 % du PIB mondial, soit plus qu’à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, soulignent des responsables du Fonds monétaire international dans un article de blog publié hier. Pour autant, Gita Gopinath et Vitor Gaspar, respectivement économiste en chef et directeur du...

commentaires (0)

Commentaires (0)