Rechercher
Rechercher

Koenigsegg

Gemera, les superlatifs... au superlatif !

Gemera, les superlatifs... au superlatif !

Dévoilée en ligne le 3 mars dernier, pandémie de coronavirus oblige, la Koenigsegg Gemera est une « méga-GT » hybride rechargeable à quatre places fabriquée en série limitée. Ses moteurs développent 1 677 chevaux et 3 500 Nm.

La Koenigsegg Gemera est une Grand Tourer (GT) hybride rechargeable à quatre places fabriquée en série limitée par le constructeur automobile suédois, qui la qualifie de « méga-GT ». Elle a été dévoilée le 3 mars dernier lors d’une diffusion en ligne par Koenigsegg, pandémie de coronavirus oblige.

La Gemera est la première voiture à quatre places construite par Koenigsegg et la première également à être propulsée par un moteur compact. Il s’agit d’un bloc de 2.0 litres à pistons de trois cylindres avec un double turbocompresseur, baptisé Tiny Friendly Giant (TFG), qui entraîne les roues avant. Ce moteur développe une puissance évaluée à 608 PS (447 kW ou 600 ch) et 600 Nm de couple. Il est doté en appoint de trois moteurs électriques (deux à l’arrière et un à l’avant), avec une puissance de pointe combinée de 1 700 PS (1 250 kW ou 1 677 ch) et un couple de 3 500 Nm. Le moteur utilise un système de solénoïdes pour activer les soupapes d’admission et d’échappement au lieu des arbres à cames conventionnels. Il comporte également une désactivation des cylindres avec laquelle il est censé être 20 % plus économe en carburant qu’un moteur à quatre cylindres typique de même cylindrée. Selon Koenigsegg, le moteur à combustion ne pèse que 70 kg. La portée de la batterie de 16 kWh serait de 50 km tandis qu’en mode hybride, la portée s’étend à 950 km. Le moteur peut fonctionner avec du carburant bio E85 et de l’essence à la fois, et dispose d’un système d’échappement en titane.

À traction intégrale, la Koenigsegg Gemera revendique une vitesse de pointe de 400 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 1,9 seconde. En mode électrique, cette voiture hybride rechargeable peut atteindre une vitesse de pointe de 300 km/h. Photos DR

Premier modèle de la marque suédoise à traction intégrale, la Gemera dispose d’une direction intégrale et d’une vectorisation du couple. Dans la lignée des autres modèles Koenigsegg, le châssis est monocoque en fibre de carbone avec des sous-structures en aluminium. La voiture dispose en outre d’une hauteur de caisse réglable électroniquement. La principale caractéristique de conception de la Gemera est l’absence d’un montant B ainsi que deux grandes portes dihédérales, qui s’ouvrent vers l’avant, pour permettre un accès plus facile à la cabine. Le confort à bord du véhicule est assuré par un total de huit porte-gobelets chauffants et refroidissants, de multiples systèmes d’aide à la conduite, quatre écrans tactiles (deux centraux de 13 pouces ainsi que deux autres pour les caméras de vision latérale et arrière), un système d’info-divertissement pour les passagers avant et arrière, des chargeurs de téléphone sans fil avant et arrière, Apple CarPlay, une connexion Wi-Fi, un système de climatisation à trois zones, des sièges à réglage électrique et un système audio haut de gamme avec 11 haut-parleurs.

Lire aussi

Koenigsegg, des bolides suédois qui défient les supercars latines...

La Gemera a une vitesse de pointe revendiquée de 400 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 1,9 seconde. En mode électrique, la voiture peut atteindre une vitesse de pointe de 300 km/h.


La Koenigsegg Gemera est une Grand Tourer (GT) hybride rechargeable à quatre places fabriquée en série limitée par le constructeur automobile suédois, qui la qualifie de « méga-GT ». Elle a été dévoilée le 3 mars dernier lors d’une diffusion en ligne par Koenigsegg, pandémie de coronavirus oblige.

La Gemera est la première voiture à quatre places construite...

commentaires (0)

Commentaires (0)