Politique

L’ambassade d’Iran répond à Dorothy Shea : « À chaque fois qu’elle bavarde, elle se ridiculise »

L’ambassade d’Iran à Beyrouth a critiqué hier dans un tweet les propos de l’ambassadrice des États-Unis Dorothy Shea en réaction à la décision du juge des référés de Tyr, Mohammad Mazeh, interdisant aux médias opérant au Liban de l’interviewer. « Des restrictions peuvent être imposées aux médias en Iran, mais pas dans un pays comme le Liban », avait affirmé la diplomate dans un nouvel entretien accordé dimanche soir à la chaîne saoudienne al-Hadath, le deuxième en trois jours, après un premier diffusé vendredi dans lequel elle avait qualifié le Hezbollah de « parti terroriste », l’accusant d’empêcher toute solution à la crise économique au Liban. « À chaque fois qu’elle bavarde, elle se ridiculise et ridiculise son pays », a écrit dans un tweet l’ambassade d’Iran. « Elle n’a pas le droit de porter atteinte à un autre pays avec des allégations », ajoute la représentation diplomatique.



L’ambassade d’Iran à Beyrouth a critiqué hier dans un tweet les propos de l’ambassadrice des États-Unis Dorothy Shea en réaction à la décision du juge des référés de Tyr, Mohammad Mazeh, interdisant aux médias opérant au Liban de l’interviewer. « Des restrictions peuvent être imposées aux médias en Iran, mais pas dans un pays comme le Liban », avait affirmé...

commentaires (3)

Et vous à chaque fois que vous crachez votre venin, on voit les résultats....

Tabet Karim

09 h 09, le 01 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Et vous à chaque fois que vous crachez votre venin, on voit les résultats....

    Tabet Karim

    09 h 09, le 01 juillet 2020

  • Je trouve ce tweet bien sexiste! Franchement, quel niveau.

    Rula Rais

    07 h 40, le 30 juin 2020

  • Le plus ridicule des deux n'est pas celui qu'on pense !

    Yves Prevost

    07 h 31, le 30 juin 2020