Rechercher
Rechercher

Turquie

La lourde condamnation d'une opposante d'Erdogan confirmée en appel


La lourde condamnation d'une opposante d'Erdogan confirmée en appel

Photo d'archives AFP

Une cour d'appel turque a confirmé mardi la lourde peine de prison prononcée contre une charismatique opposante du président Recep Tayyip Erdogan, une décision qui peut encore être contestée devant la Cour de cassation.

Canan Kaftancioglu, responsable à Istanbul du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate), la principale formation d'opposition, avait été condamnée l'an dernier à neuf ans et huit mois de prison pour notamment "propagande terroriste" et "insulte au chef de l'Etat". Mardi, une cour d'appel a confirmé cette décision, a indiqué à l'AFP le CHP, ajoutant que Mme Kaftancioglu allait se pourvoir en cassation. Après sa condamnation initiale, Mme Kaftancioglu, âgée de 48 ans, avait été laissée libre pendant la durée des procédures en appel. Comme elle peut encore se pourvoir en cassation, elle ne devrait donc pas être envoyée en prison à ce stade, a indiqué le CHP, estimant qu'une décision finale pourrait intervenir "dans six mois à un an".

Mme Kaftancioglu a été condamnée sur la base de tweets publiés entre 2012 et 2017, en lien notamment avec de grandes manifestations antigouvernementales en 2013, une tentative de putsch en 2016 ou encore l'assassinat d'un journaliste d'origine arménienne. Tout au long de l'affaire, elle a dénoncé un "procès politique" visant, selon elle et ses partisans, à la punir pour son rôle dans la victoire de l'opposition lors des municipales à Istanbul l'an dernier.

Mme Kaftancioglu est en effet présentée comme l'architecte des campagnes victorieuses d'Ekrem Imamoglu, candidat du CHP qui a battu le candidat de M. Erdogan à Istanbul à deux reprises, après l'annulation d'un premier scrutin dans des conditions controversées. Cette médecin légiste de formation s'est imposée comme un élément clé de la stratégie d'ouverture du CHP vers la gauche et le parti prokurde HDP, dont le soutien a été capital dans la victoire à Istanbul de M. Imamoglu.


Une cour d'appel turque a confirmé mardi la lourde peine de prison prononcée contre une charismatique opposante du président Recep Tayyip Erdogan, une décision qui peut encore être contestée devant la Cour de cassation.

Canan Kaftancioglu, responsable à Istanbul du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate), la principale formation d'opposition, avait été condamnée...