Rechercher
Rechercher

Société - Terrorisme

Un Libanais soupçonné de préparation d'attentats interpelé en Pologne

L'homme dont l'identité n'a pas été divulguée avait "des liens familiaux avec des terroristes" de l'EI, selon Varsovie.


Une plaque sur lequel est inscrit le nom du service de contre-espionnage polonais (ABW). Photo d'archives Kacper Pempel/Reuters

Un citoyen libanais, soupçonné de préparation d'attentats en Europe de l'Ouest, et de liens avec le groupe Etat islamique (EI), a été interpelé en Pologne, ont indiqué lundi les services spéciaux polonais.

Les informations recueillies indiquent que l'homme, interpelé le 16 avril, constituait "une menace réelle pour la sécurité intérieure de la République de Pologne et des citoyens de notre pays", a déclaré Stanislaw Zaryn, porte-parole du ministre chargé des services spéciaux, dans un communiqué.

L'homme dont l'identité n'a pas été divulguée "projetait d'organiser sur les territoire de la République de Pologne et d'autres pays de l'UE un réseau ayant pour but de mener des attentats terroristes dans les pays de l'Europe de l'Ouest", selon le communiqué.

Il avait "des liens familiaux avec les terroristes de ce qu'on appelle l'Etat islamique qui sont morts au cours des combats avec les forces de la coalition sur le territoire de la Syrie et de l'Irak", a-t-il ajouté. Selon lui, lors de son séjour en Pologne, l'homme a communiqué de façon intensive via internet avec les structures du groupe Etat islamique et avec des personnes en relation avec l'EI séjournant dans d'autres pays de l'Union européenne. Il aidait également financièrement les membres de cette organisation en Syrie, selon la même source.

Il a été placé dans un centre surveillé dans l'est de la Pologne, a précisé le porte-parole.



Un citoyen libanais, soupçonné de préparation d'attentats en Europe de l'Ouest, et de liens avec le groupe Etat islamique (EI), a été interpelé en Pologne, ont indiqué lundi les services spéciaux polonais. Les informations recueillies indiquent que l'homme, interpelé le 16 avril, constituait "une menace réelle pour la sécurité intérieure de la République de Pologne et des...

commentaires (1)

Bravo les libanais , ça ne manque que ça

Eleni Caridopoulou

20 h 38, le 20 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Bravo les libanais , ça ne manque que ça

    Eleni Caridopoulou

    20 h 38, le 20 avril 2020

Retour en haut