télé-crochet

The Voice : le « rêve bleu » de Matteo se joue ce soir

Capture d'écran TF1

C’est ce soir que se jouera le sort de Matteo el-Khodr dans l’aventure The Voice France (TF1). Après une audition à l’aveugle réussie, où il avait fait retourner les chaises des 4 coaches en interprétant La Wally, le contre-ténor avait rejoint l’équipe de Lara Fabian. Aujourd’hui, il devra affronter en duel la Canadienne Margau sur le titre-phare du dessin animé Aladdin, « Ce Rêve Bleu », lors de cette étape des battles qui s’achèvera par l’élimination définitive d’un des candidats.

Sur les premières images diffusées par TF1, la séance de coaching des deux talents ne s’était pas passée sans remous, Lara Fabian peinant à trouver une juste tonalité correspondant aux deux voix, si différentes. Au point que la coach belgio-canadienne a même envisagé de tout changer en s’interrogeant : « Cela arrive. Me suis-je trompée sur le choix de la chanson ? »

Lara Fabian aura toutefois décidé de suivre sa première intuition, au grand bonheur de Matteo qui ne souhaitait pas un changement de dernière minute, même si le titre ne correspondait pas à son univers musical.

« En participant à l’émission, j’ai voulu partager ma voix et sa rareté avec le reste du monde, hors du contexte de l’opéra », avait en effet confié Matteo après son audition. « Je vous promets de m’occuper de votre fils », avait de son côté affirmé Lara Fabian à la maman de Matteo.

L’interprète de « Broken Vow » tiendra-t-elle sa promesse ? La réponse ce soir avec The Voice, à partir de 22 heures (heure locale) sur TF1.



Lire aussi
The Voice 9 : Matteo fascine un jury très ému


C’est ce soir que se jouera le sort de Matteo el-Khodr dans l’aventure The Voice France (TF1). Après une audition à l’aveugle réussie, où il avait fait retourner les chaises des 4 coaches en interprétant La Wally, le contre-ténor avait rejoint l’équipe de Lara Fabian. Aujourd’hui, il devra affronter en duel la Canadienne Margau sur le titre-phare du dessin animé Aladdin, «...

commentaires (0)

Commentaires (0)