Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Gemayel : Tout ce que Diab a annoncé, c'est la faillite de l’État et le scandale des réserves

Le chef du parti Kataëb, le député Samy Gemayel. Photo d'archives L'Orient-Le Jour

Le chef des Kataëb Samy Gemayel a déploré l'absence d'annonces de mesures concrètes dans le discours solennel prononcé samedi par le Premier ministre Hassane Diab, dans lequel il a annoncé la décision du Liban de ne pas rembourser les eurobonds (titres de dette émis en dollars).

"Pas d'annonce de mesures législatives, de réformes opérationnelles et immédiates, de mesures économiques et sociales salvatrices ou d'initiatives pour endiguer les conséquences du défaut de paiement. Tout ce que nous avons entendu, c'est la déclaration de faillite de l’État et le scandale des réserves de devises étrangères de la Banque du Liban", a écrit M. Gemayel sur son compte Twitter.



Hier, M. Diab a reconnu, pour la première fois officiellement, que "les réserves (en devises de la banque centrale) ont atteint un niveau critique et dangereux". La question des réserves de la BDL a toujours pâti d'un manque de transparence. Si le gouverneur de la BDL, Riad Salamé, a affirmé à plusieurs reprises que les réserves utilisables s’élevaient à près de 30 milliards de dollars, l'agence de notation américaine Moody’s les évaluait pour sa part fin 2019 entre 5 et 10 milliards de dollars.


Le chef des Kataëb Samy Gemayel a déploré l'absence d'annonces de mesures concrètes dans le discours solennel prononcé samedi par le Premier ministre Hassane Diab, dans lequel il a annoncé la décision du Liban de ne pas rembourser les eurobonds (titres de dette émis en dollars)."Pas d'annonce de mesures législatives, de réformes opérationnelles et immédiates, de mesures économiques...