Économie

L’Égypte a besoin d’une « nouvelle vague de réformes », estime le FMI

Dette
OLJ
14/02/2020

L’Égypte, dont le programme d’aide triennal du Fonds monétaire international s’est récemment achevé, a besoin d’une « nouvelle vague de réformes » pour dynamiser le secteur privé et accroître les créations d’emplois, a estimé hier Gerry Rice, porte-parole du FMI.

« Je pense que ce point de vue est partagé par les autorités égyptiennes elles-mêmes », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, soulignant que le Fonds se tenait prêt à soutenir le pays « de toutes les manières possibles ».

Il a rappelé que l’Égypte avait bénéficié d’un plan de soutien financier de près de 12 milliards de dollars. Le plan triennal, lancé en novembre 2016, s’est achevé en novembre dernier. « Le programme a été efficace pour stabiliser l’économie égyptienne », a-t-il souligné, citant la reprise de la croissance, la baisse de l’inflation, qui est tombée à un taux à un seul chiffre, et la diminution des déficits budgétaires. « Par conséquent, il y a un bon élan sur le plan économique en Égypte », a-t-il commenté.

Pour autant, le pays a besoin de poursuivre les réformes entreprises. « Nous n’avons pas actuellement de programme de financement avec l’Égypte », a déclaré Gerry Rice, mais il a indiqué qu’il y avait des discussions avec les autorités égyptiennes pour déterminer quel type d’engagement du FMI pourrait convenir « le mieux à l’Égypte à l’avenir ».

Bien que la situation économique se soit améliorée en Égypte, des millions de personnes vivent d’emplois précaires, sans protection sociale. Environ un Égyptien sur trois vit sous le seuil de pauvreté, selon les derniers chiffres de l’Agence égyptienne pour les statistiques (Capmas).

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

impression de Fifi ABOU DIB

Les démons du fatalisme

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants