X

Campus

Un étudiant au service de la lecture sur le web

PORTRAIT

Inscrit à la faculté de médecine de l’Université Saint-Joseph, Mohammad-Jad Moussa publie des vidéos pour partager ses coups de cœur littéraires.

Carole AWIT | OLJ
14/02/2020

« Les gens sont souvent surpris d’apprendre que je fais des vidéos pour commenter mes lectures », annonce d’emblée Mohammad-Jad Moussa, étudiant en 5e année de médecine à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ). À vingt-deux ans, le jeune homme choisit de se lancer dans une aventure inédite : confier aux internautes, face à la caméra, ses coups de cœur littéraires. Ainsi, en août 2019, il lance sa page Facebook The MJ Book Review pour y publier ses vidéos qui vont collecter en quelques mois des milliers de vues. « À travers mes chroniques d’œuvres littéraires que j’apprécie, j’espère inciter les internautes, à l’ère du virtuel, à renouer avec la lecture », souligne le lecteur insatiable. En privilégiant le format court, une vidéo de moins de cinq minutes, Mohammad-Jad livre, en anglais, et dans un style personnel, un mélange d’impressions et d’analyses littéraires et philosophiques, sur une œuvre retenue. « Dans toutes mes vidéos, j’essaie de suivre le même plan afin de garder un ordre logique dans mon discours. Je commence par une introduction globale de l’œuvre et une présentation générale de son auteur(e) avant de la résumer et d’en livrer une analyse et un commentaire. Même si je prépare un texte écrit, cela ne m’empêche pas de me lancer dans l’improvisation au moment du tournage », explique le vidéaste. Si Mohammad-Jad maîtrise très bien le français, il a choisi néanmoins de s’adresser aux internautes dans la langue de Shakespeare afin de rendre ses vidéos accessibles au plus grand nombre. « La réalisation des vidéos de The MJ Book Review ne serait pas possible sans la précieuse contribution de mon ami Omar Hamadé, étudiant en 2e année de master radio-TV à l’Université libano-américaine (LAU), qui s’occupe de l’image et du montage », précise l’étudiant de médecine.

La lecture, une ouverture sur le monde

Les livres font partie intégrante du quotidien de Mohammad-Jad Moussa qui, malgré un emploi de temps chargé, arrive à libérer des heures qu’il consacre à sa grande passion. « Parmi mes auteurs préférés, souligne-t-il, figurent Albert Camus dont j’admire la manière de parler de l’absurdité et de la vulnérabilité de la condition humaine et Elif Shafak qui m’a séduit avec son écriture fluide et critique. » Publiant à un rythme régulier une ou deux vidéos par mois, le jeune homme souhaite donner l’envie, à la nouvelle génération en particulier, de développer une culture littéraire. « J’ai l’impression que, sur le plan local, les citoyens ont besoin de s’intéresser davantage à la culture, d’être stimulés intellectuellement surtout en cette période de désenchantement », ajoute Mohammad-Jad. D’après le jeune homme, la lecture est une ouverture sur le monde et un vecteur de changement positif au niveau social, en particulier au cours de cette phase critique que traverse le pays.

À sa sortie de l’École officielle secondaire de Machghara, le jeune étudiant, passionné de philosophie et de sciences, a opté, confiant, pour des études de médecine : « L’exercice de mon futur métier me permettra de m’immerger complètement dans la recherche scientifique et de me lancer dans une carrière stimulante qui demande de mettre continuellement à jour ses connaissances », explique le jeune étudiant appliqué. Avide d’acquérir de nouveaux savoirs, Mohammad-Jad suit, en parallèle, une formation complémentaire : il est inscrit en master II de recherche en sciences physiologiques et physiopathologiques au Pôle technologie et santé (PTS) de l’USJ. « Je consacre, au quotidien, beaucoup de temps à mes études, surtout que j’effectue un double cursus. The MJ Book Review est cependant la preuve que des études éprouvantes ne vous coupent pas du monde et ne vous empêchent pas de concrétiser vos projets », se réjouit le jeune homme de 22 ans. Même s’il reçoit de nombreux commentaires positifs de la part des internautes qui visionnent ses productions, Mohammad-Jad Moussa ne repose pas sur ses lauriers. « Je suis en train de réfléchir à un format de vidéo capable d’intéresser un public plus large. Dans cette perspective, les critiques me semblent aussi importantes que les compliments. Enfin, je souhaite développer ma page et continuer à promouvoir la lecture, malgré les contraintes financières ou logistiques auxquelles je dois faire face », promet le jeune étudiant.

Pour découvrir les lectures de Mohammad Jad-Moussa : https ://www.facebook.com/themjbookreview/



À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

impression de Fifi ABOU DIB

Les démons du fatalisme

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants