Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Une vieille bâtisse s'effondre à Achrafieh

L'accident n'a pas fait de victimes. 

Une vieille bâtisse s'est effondrée dans la nuit du lundi à mardi à Achrafieh. Photo Hassan Assal.

Une vieille bâtisse s'est effondrée dans la nuit du lundi à mardi, rue Selim Bustros, dans le quartier de Tabaris, à Achrafieh, sans faire de victimes. Des voitures en stationnement tout près ont été endommagées. La Défense civile est intervenue pour retirer les carcasses des véhicules.

Le Premier ministre Hassane Diab a suivi l'affaire jusqu'à l'aube pour s'assurer qu'il n'y avait pas de victimes. Il a contacté le secrétaire général du Haut comité de secours, le général Mohammad Kheir, pour se renseigner sur l'ampleur des dégâts. Il a également contacté le ministre de l'Intérieur, Mohammad Fahmi, qui a chargé les forces de sécurité compétentes de mener une enquête en vue de connaître les raisons ayant conduit à l'effondrement de l’immeuble. Le ministre de l’Intérieur a également demandé au mohafazat de Beyrouth de "prendre les mesures nécessaires afin de recenser les anciens bâtiments qui présentent des risques d’effondrement et qui se situent dans le mohafzat, notamment dans le périmètre de la bâtisse qui s’est effondrée" ce matin.

Dans l'après-midi, le ministre de la Culture et de l'Agriculture, Abbas Mortada, s'est rendu sur place en compagnie du général Kheir et a demandé aux instances judiciaires et sécuritaires d'ouvrir une enquête afin de déterminer les causes de l'effondrement et de désigner les personnes responsables. Le général Khair a de son côté indiqué que le gouvernement prendra les mesures adéquates pour dédommager les victimes.

Plusieurs cas d'effondrement d'immeubles, partiels ou complets, ont eu lieu à travers le Liban ces dernières années. Des appels avaient été lancés à plusieurs reprises aux autorités concernées pour qu'elles recensent les bâtiments à risques, mais aucun effort sérieux n'a été effectué sur ce plan. L' incident le plus grave reste l'effondrement d'un immeuble résidentiel à Fassouh, dans le quartier d'Achrafieh, le 15 janvier 2012, provoquant la mort d'une vingtaine de personnes.


Pour mémoire

A Mar Mikhaël, un camion percute un pont métallique qui s'effondre

Une partie de la façade d’un bâtiment s’effondre à Sin el-Fil

Une vieille bâtisse s'est effondrée dans la nuit du lundi à mardi, rue Selim Bustros, dans le quartier de Tabaris, à Achrafieh, sans faire de victimes. Des voitures en stationnement tout près ont été endommagées. La Défense civile est intervenue pour retirer les carcasses des véhicules.Le Premier ministre Hassane Diab a suivi l'affaire jusqu'à l'aube pour s'assurer qu'il n'y avait pas...

commentaires (2)

Deux immeubles en face de celui qui vient de tomber risquent eux aussi le même sort . Et à bon entendeur salut .

Antoine Sabbagha

16 h 33, le 28 janvier 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Deux immeubles en face de celui qui vient de tomber risquent eux aussi le même sort . Et à bon entendeur salut .

    Antoine Sabbagha

    16 h 33, le 28 janvier 2020

  • Deux accidents à Achrafieh ?

    Eleni Caridopoulou

    16 h 18, le 28 janvier 2020

Retour en haut