X

À La Une

Une vieille bâtisse s'effondre à Achrafieh

Liban

L'accident n'a pas fait de victimes. 

OLJ
28/01/2020

Une vieille bâtisse s'est effondrée dans la nuit du lundi à mardi, rue Selim Bustros, dans le quartier de Tabaris, à Achrafieh, sans faire de victimes. Des voitures en stationnement tout près ont été endommagées. La Défense civile est intervenue pour retirer les carcasses des véhicules.

Le Premier ministre Hassane Diab a suivi l'affaire jusqu'à l'aube pour s'assurer qu'il n'y avait pas de victimes. Il a contacté le secrétaire général du Haut comité de secours, le général Mohammad Kheir, pour se renseigner sur l'ampleur des dégâts. Il a également contacté le ministre de l'Intérieur, Mohammad Fahmi, qui a chargé les forces de sécurité compétentes de mener une enquête en vue de connaître les raisons ayant conduit à l'effondrement de l’immeuble. Le ministre de l’Intérieur a également demandé au mohafazat de Beyrouth de "prendre les mesures nécessaires afin de recenser les anciens bâtiments qui présentent des risques d’effondrement et qui se situent dans le mohafzat, notamment dans le périmètre de la bâtisse qui s’est effondrée" ce matin.

Dans l'après-midi, le ministre de la Culture et de l'Agriculture, Abbas Mortada, s'est rendu sur place en compagnie du général Kheir et a demandé aux instances judiciaires et sécuritaires d'ouvrir une enquête afin de déterminer les causes de l'effondrement et de désigner les personnes responsables. Le général Khair a de son côté indiqué que le gouvernement prendra les mesures adéquates pour dédommager les victimes.

Plusieurs cas d'effondrement d'immeubles, partiels ou complets, ont eu lieu à travers le Liban ces dernières années. Des appels avaient été lancés à plusieurs reprises aux autorités concernées pour qu'elles recensent les bâtiments à risques, mais aucun effort sérieux n'a été effectué sur ce plan. L' incident le plus grave reste l'effondrement d'un immeuble résidentiel à Fassouh, dans le quartier d'Achrafieh, le 15 janvier 2012, provoquant la mort d'une vingtaine de personnes.


Pour mémoire

A Mar Mikhaël, un camion percute un pont métallique qui s'effondre

Une partie de la façade d’un bâtiment s’effondre à Sin el-Fil

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Antoine Sabbagha

Deux immeubles en face de celui qui vient de tomber risquent eux aussi le même sort . Et à bon entendeur salut .

Eleni Caridopoulou

Deux accidents à Achrafieh ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Expression libre de Anne-Marie El-HAGE

Privés de classes, mais pas de l’école de la vie

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants