Rechercher
Rechercher

Politique

Les nouveaux ministres s’engagent à aller dans le sens des revendications des Libanais

Les cérémonies de passation des pouvoirs se sont poursuivies hier.


Lors de la passation des pouvoirs, hier, entre la ministre sortante de l’Intérieur Raya el-Hassan et le nouveau ministre désigné à ce poste, Mohammad Fahmi. Photo Hassan Assal

« Transparence de la justice », affirme Marie-Claude Najm

À la Justice, le ministre sortant Albert Serhane a passé le relais à Marie-Claude Najm. Il a souligné que c’est la première fois qu’une femme dirige ce ministère au Liban.

« Le ministère de la Justice est en contact direct ou indirect avec plusieurs services publics et participe au travail législatif », a rappelé M. Serhane. « La lutte contre la corruption était au cœur de notre travail au sein de ce ministère et j’ai incité les juges à accorder toute l’importance aux dossiers de corruption », a-t-il rappelé. Pour sa part, Marie-Claude Najm a affirmé que « la confiance se construit grâce à la stabilité » et que « la transparence de la justice est essentielle à cette stabilité ». « L’indépendance de la justice est l’un des objectifs de ce gouvernement et je ferai tout pour la renforcer », a-t-elle ajouté.

Le ministre de l’Intérieur, pour la protection des droits de l’homme

Au ministère de l’Intérieur, Raya el-Hassan a passé le relais à Mohammad Fahmi. « La façon dont le ministère a agi avec les mouvements de contestation a évité au pays l’effusion du sang et le temps prouvera cela », a estimé l’ancienne ministre.

« Les forces de l’ordre n’agresseront personne, et nous allons déployer tous les efforts possibles pour protéger la liberté d’expression et les droits de l’homme. Je veillerai à signaler tout abus éventuel et ne permettrai pas qu’on s’en prenne aux forces de l’ordre », a pour sa part prévenu M. Fahmi.

Kevorkian veut « renforcer la confiance des jeunes »

Au ministère de la Jeunesse et des Sports, Mohammad Fneich a passé le relais à Varty Ohanian Kevorkian. M. Fneich a appelé au « partenariat entre l’État et le secteur privé ». La nouvelle ministre a pour sa part promis de « renforcer la confiance des jeunes à travers un plan qui réponde à leurs attentes ».

L’Information, « phare de la liberté »

Au ministère de l’Information, Jamal Jarrah a passé le pouvoir à Manal Abdel Samad Najd. « L’information est une responsabilité et une mission nationale importante. La violence ne doit pas faire office de langage entre les Libanais », a affirmé M. Jarrah. La nouvelle ministre a affirmé pour sa part que son ministère serait « un phare de la liberté et à la pointe de la protection des libertés ». « Je ne veux pas faire de promesses. Il est temps de travailler », a-t-elle ajouté.

« La santé du citoyen et du pays », slogan de Hamad Hassan

La passation a également eu lieu au ministère de la Santé entre Jamil Jabak et son successeur Hamad Hassan, tous deux proches du Hezbollah. « Les moyens à disposition du ministère sont faibles et son budget restreint », a reconnu M. Jabak, lors de son allocution durant laquelle il a salué le syndicat des hôpitaux privés, « notre partenaire principal ». « J’ai dit que je ne permettrai pas qu’un Libanais meure à la porte d’un hôpital, et j’ai tenu cette promesse », a-t-il affirmé. Pour sa part, Hamad Hassan a souligné que « la prochaine étape aura pour nom “La santé du citoyen et du pays” ».

Suivi des projets des Travaux publics et des Transports

Au ministère des Travaux publics et des Transports, Youssef Fenianos a passé le relais à Michel Najjar. M. Fenianos a déclaré avoir « la conscience tranquille » concernant son successeur et appelé la rue à « lui donner une chance ». De son côté, Michel Najjar a affirmé qu’il « fera tout pour assurer le suivi des projets » lancés par son prédécesseur. « Nous sommes tous dans le même bateau et devons œuvrer pour arriver à bon port », a-t-il ajouté.


« Transparence de la justice », affirme Marie-Claude NajmÀ la Justice, le ministre sortant Albert Serhane a passé le relais à Marie-Claude Najm. Il a souligné que c’est la première fois qu’une femme dirige ce ministère au Liban.« Le ministère de la Justice est en contact direct ou indirect avec plusieurs services publics et participe au travail législatif », a...

commentaires (2)

ALLER DANS LE SENS... OU EPOUSER LES REVENDICATIONS ? LA DIFFERENCE EST ENORME.

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

18 h 33, le 24 janvier 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • ALLER DANS LE SENS... OU EPOUSER LES REVENDICATIONS ? LA DIFFERENCE EST ENORME.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    18 h 33, le 24 janvier 2020

  • blablabla....La voix de leurs maitres..Ils se moquent du monde..Ceux qui les ont commandité sont ceux-là meme qui ont tabassé les manifestants , de manière éhontée, impunie ! Une chose leur importe: apparaitre comme des ' gentils' en lorgnant du coté de la bourse des donateurs... Halloween c' est une fois l' an, bas les masques!

    LeRougeEtLeNoir

    12 h 32, le 24 janvier 2020

Retour en haut