Devises

La BDL dément avoir demandé aux changeurs de respecter le taux de change officiel

La Banque du Liban (BDL) a démenti hier dans un communiqué les rumeurs à propos de la demande de cette dernière aux changeurs d’appliquer le taux de change officiel, qu’elle fixe depuis 1997 (1 507,5 livres pour un dollar).

Depuis la fin de l’été, la BDL a resserré la circulation du billet vert dans l’économie, augmentant ainsi le prix du dollar chez les changeurs, où un dollar s’est échangé hier aux alentours de 2 300, alors que le Liban traverse une crise économique et financière. Selon les estimations relayées par la BDL, le marché géré par les changeurs ne représente que 2 % à 4 % de la quantité de dollars circulant dans le pays.



La Banque du Liban (BDL) a démenti hier dans un communiqué les rumeurs à propos de la demande de cette dernière aux changeurs d’appliquer le taux de change officiel, qu’elle fixe depuis 1997 (1 507,5 livres pour un dollar).

Depuis la fin de l’été, la BDL a resserré la circulation du billet vert dans l’économie, augmentant ainsi le prix du dollar chez les changeurs,...

commentaires (0)

Commentaires (0)