Rechercher
Rechercher

Liban

Crise économique : le Qatar "aux côtés du Liban"

Le président Michel Aoun s'est entretenu avec l'émir Tamim ben Hamad Al Thani.

Le ministre qatari des Finances, Ali el-Emadi, lors d'une conférence au Forum économique international de Saint Pétersbourg, en Russie, le 6 juin 2019. Photo d'archives REUTERS/Maxim Shemetov

Le ministre qatari des Finances, Ali el-Emadi, a déclaré samedi que le Qatar se tenait "aux côtés du Liban" pendant la crise économique que ce dernier traverse, selon des propos rapportés par l'agence de presse Reuters.

"La stabilité politique et économique du Liban est très importante pour le gouvernement qatari et pour le Moyen-Orient, et Doha se tiendra donc aux côtés du Liban", a affirmé M. Emadi lors du Forum de Doha.

La situation économique et financière du Liban, déjà très précaire avant le début de la contestation, le 17 octobre, s'est profondément dégradée depuis. La Banque mondiale prévoit une récession économique pour 2019 avec un recul du Produit intérieur brut de 0,2 %. Environ un tiers des Libanais vivent sous le seuil de pauvreté, selon l'organisation, tandis que le chômage, qui atteint plus de 30% chez les jeunes, n'a eu de cesse de grimper ces dernières années. A cette crise s'ajoute une restriction de l'accès au dollar américain sur le marché libanais, liée à une augmentation des taux auprès des changeurs, qui impacte fortement de nombreux secteurs.

Par ailleurs, l'agence de presse officielle du Qatar a rapporté que le président libanais Michel Aoun s'est entretenu avec son homologue qatari, l'émir Tamim ben Hamad Al Thani. Selon l'agence, les deux hommes ont évoqué les derniers développements de la situation du Liban et les relations entre les deux pays. Selon la même source, le chef de l'Etat libanais a transmis au cheikh Tamim une invitation à visiter au Liban.

Ces derniers mois, plusieurs pays du Golfe ont affirmé vouloir venir en aide au Liban. Fin juin, le riche émirat gazier avait annoncé avoir commencé à acquérir des titres de dette libanais en devises (eurobonds) sur le marché secondaire, sans préciser les montants en jeu.



Pour mémoire

Les Émirats hésitent encore à aider financièrement le Liban

Riyad veut toujours soutenir le Liban, qui prépare une émission d’eurobonds




Le ministre qatari des Finances, Ali el-Emadi, a déclaré samedi que le Qatar se tenait "aux côtés du Liban" pendant la crise économique que ce dernier traverse, selon des propos rapportés par l'agence de presse Reuters.

"La stabilité politique et économique du Liban est très importante pour le gouvernement qatari et pour le Moyen-Orient, et Doha se tiendra donc aux...

commentaires (1)

Depuis des mois, on n'a que des promesses de nos frères arabes. Sans doute, ils attendent le dernier soupir, et ce sera trop tard.

Chahine

13 h 27, le 15 décembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Depuis des mois, on n'a que des promesses de nos frères arabes. Sans doute, ils attendent le dernier soupir, et ce sera trop tard.

    Chahine

    13 h 27, le 15 décembre 2019