X

Liban

Attaque en règle du métropolite Audi contre Nasrallah et le Hezbollah

Communautés
OLJ
09/12/2019

Quelques phrases bien pesées glissées par le métropolite Élias Audi dans l’homélie qu’il a prononcée à l’occasion de la messe de requiem célébrée en la cathédrale Saint-Georges pour la 14e commémoration de l’assassinat de Gebran Tuéni ont mis publiquement en question hier le rôle hégémonique joué par le Hezbollah dans la vie politique.

« Vivons-nous dans une république d’idoles ou de marionnettes? » s’est interrogé le métropolite. « Ce pays est dirigé par une personne que vous connaissez tous et par une organisation qui nous gouverne par les armes », dans une allusion à peine voilée au parti chiite et à son secrétaire général Hassan Nasrallah. « Où donc sont passés la culture, la science et le niveau (d’éducation) dont nous nous vantons ? » a-t-il ajouté, revenant sur « un homme auquel on a recours sans avoir recours à plus haut que lui ». « N’entendez-vous pas ce que nos enfants réclament aujourd’hui dans les rues ? a poursuivi Mgr Audi. Ils réclament qu’on prête attention à leurs revendications légitimes. Et pourtant, leurs paroles butent tantôt sur un aveuglement délibéré, tantôt sur la violence, tantôt sur le sang (…) Ce qui fait peur aux responsables, c’est la voix du droit et de la vérité, la voix du peuple qui a faim et qui souffre, la voix de tous ceux qui aiment le Liban. »

Sourd aux allusions du métropolite, le député Mohammad Raad, chef du groupe parlementaire du Hezbollah, a déclaré hier : « Pas question de polémiquer. Ce pays est trop grand et trop important pour être gouverné par une personne, malgré tous le respect et la fierté que nous tirons de cet homme, de ses capacités, de sa sagesse et de sa sagacité ; et parce qu’il est sage, il ne se permet pas de gouverner ce pays où d’autres que lui réfléchissent, où d’autres composantes vivent. Les propos auxquels nous nous référons proviennent de quelqu’un qui tente d’ignorer les causes véritables de la crise, de quelqu’un qui couvre et justifie le ciblage de la résistance au Liban ; de tels propos n’ont rien d’innocent. » Et d’ajouter : « Nous sommes attachés à la formule d’entente nationale et à l’accord de Taëf ; nous appelons à la formation d’un gouvernement conforme à ce que Taëf a prévu : il revient aux représentants de la majorité sunnite de présider le gouvernement (…) L’accord de Taëf dit que toutes les communautés doivent être représentées au sein du gouvernement de façon équitable. Personne ne peut se prévaloir de contrôler une communauté donnée ou lui imposer qui doit la représenter dans le gouvernement. Ce sont les communautés qui désignent ceux qui les représentent dans le gouvernement. On cherche aujourd’hui à transgresser ce principe. »

Réagissant à l’attaque du métropolite Audi, le mufti jaafarite, le cheikh Ahmad Kabalan, a défendu le Hezbollah, affirmant : « Cette personne et ce groupe ont libéré, résisté, protégé, défendu et recouvré la liberté, la souveraineté et l’indépendance du pays. »

De son côté, le président du Conseil supérieur chiite, le cheikh Abdel Amir Kabalan, a appelé les « sages à éviter que les Libanais tombent dans les marécages de la sédition ». Le ministre sortant de la Défense, Élias Bou Saab, a également déploré les propos de Mgr Audi, mais sans le nommer.

En revanche, plusieurs députés et responsables FL, dont notamment le vice-président du Conseil sortant Ghassan Hasbani, et le député Imad Wakim ont rendu hommage au métropolite. De même, le député Kataëb Nadim Gemayel a salué les propos du métropolite de Beyrouth en affirmant : « Mgr Audi a mis le doigt sur la plaie. (…) Nous n’accepterons pas que les autorités officielles et non officielles continuent d’être soumises à ce que décide le détenteur des armes illégales. »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Bravo Monseigneur Audi quelqu'un devait parler

Revoltution

Le Métropolite de Jérusalem n’a t il pas assez à faire chez lui
À force de regarder dans le jardin de son voisin on oublie d’arroser le sien .Depuis quatorze ans jamais Gibran Tueini n’a eu plus bel anniversaire !!!
Allah yirhamak wou yi awwi 3iyalak bil sabr
Jayik yawm y’a zalem

Bustros Mitri

Mais au fait, qui donc a tué Gebran Tuéni??
Les Italiens pour sur !!

Ô Liban

Du temps de l'époque syrienne, c'était le Patriarche Sfeir qui disait non.
Actuellement,c'est le Métropolite Audi qui
prend la relève.

LA VERITE

La resistance a chasse les Israeliens?

Qui peut encore croire a cette fable?

LA VERITE;


les Israeliens sont entres en 1982 pour chasser les Palestiniens qui massacraient les Chretiens pour faire du Liban leur nouvelle Palestine

Mission accomplice ( heureusement pour le Liban ) ils se sont replies a 15 kilometres de la frontiere en laissant a une vaillante armee Libanaise de garder ce territoire

Puis , Ils se sont retire de ces 15 kilometres sans avoir un seul de leur soldat touche durant ce retrait ET NON PAS COMME CETAINS VOUDRAIENT LE FAIRE CROIRE SOUS UN DELUGE DE FEU DE HEZBALLAH

En 2006 HB lance une operation pour capturer deux soldats et en suit une guerre destructrice avec 1200 morts Libanais et une clause 1701 et l'arrivee de l'armee Libanaise et de la Finul au Sud ( OU EST LA BELLE VICTOIRE DIVINE AVEC LE FAMIUX SI J'AVAIS SU )

Depuis , rien de vraiment important sauf que HB se lance dans des guerres en Syrie et au Yemen et ailleurs pour le compte de l'Iran et menace le Liban avec ses milices

VOILA POURQUOI MONSEIGNEUR AUDI A RAISON DE DIRE LA VERITE AU PEUPLE ET NE PLUS SE CACHER PAR PEUR DES REPRISAILLES
LA REVOLUTION A LIBERE LA PAROLE PAS SEULEMENT DU PEUPLE MAIS DE BEAUCOUP D'AUTRES LEADERS

Mona Joujou Dfouni

Bravo Mondeigneur Audi,Ns sommes si fiers de vous,Vous avez dit tout haut ce que tout libanais pense même les chiites,on en a marre... Le peuple l'a bien dit depuis plus de 2 mois ms personne ne veut les entendre de peur d'être juger.
Que Dieu vous protege et vous garde comme notre flamme ??

Marie-Hélène

Il est vraiment courageux mgr. Audi. Il ne fait pas l’autruche comme certains!

aliosha

C'est dommage de la dire mais avec l'age les personnes commencent parfois par divaguer , ils ne se rendent plus compte dans quel pays ils vivent et dans quelle societé .Un discours pareil dans l'enceinte d'une cathedrale !! Veut il etre un Cortbawi ??

Honneur et Patrie

La boussole est un instrument constitué d'une aiguille qui s'aligne sur le champ magnétique de la Terre. Elle indique le Nord.
Depuis la création de la milice supplétive des Pasdaran au Liban suivie de l'envoi des tonnes et des tonnes d'armes les plus sophistiquées, cachées dans des dépôts au Liban-Sud, l'aiguille de la boussole ne s'aligne sur le Nord mais sur le sud du Liban où sont entassées les armes iraniennes plusieurs fois plus nombreuses que celles de l'armée libanaise. Pour quel usage ? Nul ne le sait...
Le métropolite Elias Audé a mille fois raison de le souligner.

Bustros Mitri

Suffit! Il faut appeler un chat un chat. Toutes ces couleuvres que les Libanais ont du avaler crues depuis des décennies.
Le poison et le miel , c' est quand meme du poison !
Quand à dire que, dire la vérité est une invitation à la guerre civile, démontre bien à lui seul, que la détention des armes, sans les creuses promesses de ne pas les utiliser à l' intérieur, reste le seul argument de persuasion qu' une certaine partie détient.
Tous les chefs religieux ont appuyés les revendications de l' écrasante majorité des libanais, sauf....
Suivez mon regard...
Bravo Mgr Audi !

EL KHALIL ABDALLAH

A chaque fois qu'on critique le Hezbollah on nous rappelle qu'il a libere etc... or ce hezb a bien participe a tous les gouvernement depuis 2005. Il a cependant servi et continue de servir comme garde-fou a tout changement et reforme ( pas celui du CPL )d'un systeme politique des plus corrompus . Merci Mgr Audi pour avoir oser dire ce que beaucoup de responsables religieux et autre n'osent pas faire.

Jack Gardner

Attention! Ce n’est pas contre les Chiites!

Et Merci pour la résistance Infertile contre l’ennemi et hostile pour son propre pays !



Sissi zayyat

Enfin une voix chrétienne s'élève contre les crimes et les injustices commis dans ce pays pour répondre aux provocations dont nous gratifient tour à tour les enturbanés déguisés en dignitaires pour vanter leurs prouesses dans la violence.

Sous prétexte de resistants ils se croient au dessus des lois et se permettent de menacer, tuer et diviser pour arriver à leur seul but qui est de faire passer la dictature pour remplacer la démocratie.

BRAVO. NOUS SOMMES FIERS DE VOUS MGR. AUDI. Vous êtes le courage incarné et quelques uns devraient en prendre de la graine pour libérer nos frères chiites de l'emprise de ces obscurantistes.

Chucri Abboud

Nous acceptons ...
Nous n'acceptons pas ...
Nous réclamons ...
Nous dénigrons ...
Les avis sont si partagés que nous sentons aussi que le feu est déjà aux poudres ...
Sauve qui peut ....
Cette révolution enfante donc d'une possible guerre civile !

gaby sioufi

HEZBOLLAH/ HN :

LA REVOLUTION DU 17 Octobre, 1er Tabou qui tombe

08 Decembre, DISCOURS DE Mgr AUDI accusations directes, 2 eme Tabou qui tombe

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE METROPOLITE S,EST EXPRIME. IL A DIT CE QUE TOUS PENSENT.

Yves Prevost

"Cette personne et ce groupe ont libéré, résisté, protégé, défendu et recouvré la liberté, la souveraineté et l’indépendance du pays."
Ils ont "protégé" le pays? En attirant les foudres de Tsahal en 2006, par l'enlèvement de deux soldats israéliens? C'est pour "protéger" le Liban qu'ils ont causé 1200 morts et des destructions considérables?
Il ose parler de "souveraineté" et d'"indépendance"quand il défend l'occupation du pays par une milice soumise à l'étranger!
De quelle "résistance" parle-t-il? Le mot "résistance" se réfère à la Lutte contre une occupation étrangère. Or la seule force étrangère qui occupe le Liban (soyons sérieux: ne parlons pas de Chebaa et Ghajar!), est justement la milice iranienne abusivement appelée "Résistance"!
Merci Mgr Audi de proclamer haut et fort ce que la grande majorité des libanais pense, mais n'ose formuler autrement que tout bas!

Yves Prevost

"Nous n’accepterons pas que les autorités officielles et non officielles continuent d’être soumises à ce que décide le détenteur des armes illégales." Tout est là. Merci Nadim!

BOSS QUI BOSSE

Le Liban reste malgré tout un pays où tout un chacun peut s'exprimer, malgré la présence du parti de la résistance et malgré ses armes de dissuasion qui semblent déranger encore plus certains libanais que les ennemis du Liban.

C'est pourtant pas le but du jeu.

Estephan Karim

Nous sommes convaincus que ce regime est condamné a mort et que le peuple n’est destiné qu’a la résurrection et à la victoire par l’amour, et a patience. Elle approche, la naissance d’un nouveau Liban, mérité par ses enfants. Et les libanais qui sont sur les places sacrifient beaucoup pour un avenir tant attendu pr leurs parents et aïeux.”
Je préfère retenir la condamnation en règle de la classe politique et la célébration de cette révolution que certains espèrent détourner dans des directions classiquement sectaires.

Wlek Sanferlou

Tout libanais doit être derrière Audi!
Le hezb ne cesse de se vanter de victoires fictives que lui ont été octroyé par notre voisin du sud au prix de ramener le liban au Aassr al inhitat!!
C'est bien là que notre passé glorieux, dont audi parlait, fût emporter par une vague d'obscurantisme irano-déiiste

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants