Rechercher
Rechercher

Israël

Abdallah Chatila, homme d'affaires libanais, donne le chapeau d'Hitler à Israël

Ce fut une décision "très facile" à prendre, confie M. Chatila lors d'une conférence de presse à Jérusalem. 



Le président israélien Reuven Rivlin recevant l'homme d'affaires libano-suisse, Abdallah Chatila, à Jérusalem, le 8 décembre 2019. AFP / GALI TIBBON

Un homme d'affaires libano-suisse a déclaré dimanche avoir acheté des objets ayant appartenu à Adolf Hitler et décidé de les remettre à des organisations juives afin de lutter contre la montée du racisme et de l'antisémitisme en Europe.

Lors d'une vente aux enchères le 20 novembre à Munich, Abdallah Chatila a déboursé environ 600.000 euros (660.000 dollars) pour acquérir huit objets, dont un chapeau haut-de-forme porté par Hitler. S'il avait d'abord envisagé de les brûler, il a finalement décidé de les remettre au Keren Hayessod, un organisme de collecte de fonds israélien, qui a proposé de les confier à Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem.

Ce fut une décision "très facile" à prendre, a confié M. Chatila lors d'une conférence de presse à Jérusalem. Craignant que ces objets ne "tombent entre de mauvaises mains", "j'ai considéré que je n'avais pas d'autre choix que d'aider la cause", a t-il précisé. Selon lui, "ce qui s'est passé ces cinq dernières années en Europe nous a prouvé que l'antisémitisme, le populisme, le racisme sont de plus en plus forts, et nous sommes ici pour le combattre et montrer aux gens que nous n'avons pas peur". "Aujourd'hui, avec la désinformation, les médias, le pouvoir que procure Internet, avec les réseaux sociaux", quelqu'un d'autre pourrait manipuler le public, a-t-il poursuivi, évoquant Hitler. Ces objets pourraient selon lui être utilisés par des groupes néonazis ou des personnes voulant attiser l'antisémitisme et le racisme en Europe. "C'est pourquoi j'ai senti que je devais le faire", a déclaré M. Chatila évoquant son achat.

Les objets, toujours à Munich, devraient être transférés à Yad Vashem et s'ajouter à une collection d'effets personnels de nazis, pour lutter contre le négationnisme. Mais ils ne seront pas exposés de façon permanente, a précisé Avner Shalev, directeur du musée.

Dimanche, M. Chatila a visité Yad Vashem et rencontré le président israélien Reuven Rivlin.


Optimisme
Né en 1974 à Beyrouth dans une famille de joailliers chrétiens, M. Chatila a fait fortune dans les diamants et l'immobilier à Genève. Il est l'une des 300 plus grandes fortunes de Suisse et soutient notamment l'aide aux réfugiés syriens et libanais. 

La vente aux enchères avait suscité un tollé en Allemagne, notamment dans la communauté juive. Mais pour le président de l'Association juive européenne, le rabbin Menachem Margolin, le geste de M. Chatila reste un message fort contre le racisme et la xénophobie. D'autant plus qu'il émane d'une personne non-juive et d'origine libanaise, selon lui, alors que le Liban et Israël sont techniquement en état de guerre. "Il ne fait aucun doute qu'un message venant de vous est 10 fois ou 100 fois plus puissant qu'un message de nous", a affirmé le rabbin à M. Chatilla. Cela montre comment une seule personne "peut changer considérablement les choses", a-t-il poursuivi, estimant qu'"il y a de quoi être optimiste".


Lire aussi

Hitler aurait pu faire une pub antisémite sur Facebook, prévient Sacha Baron Cohen

Le pape s'inquiète de discours proches de ceux d'Hitler

Hitler, touché, coulé

Surprenante découverte au Sénat français : un buste de Hitler dans les caves


Un homme d'affaires libano-suisse a déclaré dimanche avoir acheté des objets ayant appartenu à Adolf Hitler et décidé de les remettre à des organisations juives afin de lutter contre la montée du racisme et de l'antisémitisme en Europe.

Lors d'une vente aux enchères le 20 novembre à Munich, Abdallah Chatila a déboursé environ...

commentaires (12)

Après mûre réflexion je ne parviens pas à penser quoi que ce soit de positif sur cette acquisition et ce don. M. Chatila a certainement ses raisons, dans un business où il est très bien vu d'être ami d'Israel, mais par respect pour le peuple du Liban, il aurait dû faire d'abord un geste de soutien aux nombreux malheureux, victimes de notre système pourri. Le fait d'offrir cette relique sans intérêt aux juifs est pour le moins douteux : les 600'000 € sont allés dans la poche d'un ... ? nazi? commerçant de mort? qui? Je pense qu'il aurait été bien éthique et plus élégant de laisser les Nazis commercer entre eux (le chapeau d'Adolf, nous on s'assied dessus!) et faire un don utile - aux juifs s'il veut... C'est désastreux. Heureusement il reste encore la possibilité de faire au moins autant pour le Liban... Yalla M. Chatila: Kippah le plus ...

Antoine Eddé

19 h 39, le 09 décembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Après mûre réflexion je ne parviens pas à penser quoi que ce soit de positif sur cette acquisition et ce don. M. Chatila a certainement ses raisons, dans un business où il est très bien vu d'être ami d'Israel, mais par respect pour le peuple du Liban, il aurait dû faire d'abord un geste de soutien aux nombreux malheureux, victimes de notre système pourri. Le fait d'offrir cette relique sans intérêt aux juifs est pour le moins douteux : les 600'000 € sont allés dans la poche d'un ... ? nazi? commerçant de mort? qui? Je pense qu'il aurait été bien éthique et plus élégant de laisser les Nazis commercer entre eux (le chapeau d'Adolf, nous on s'assied dessus!) et faire un don utile - aux juifs s'il veut... C'est désastreux. Heureusement il reste encore la possibilité de faire au moins autant pour le Liban... Yalla M. Chatila: Kippah le plus ...

    Antoine Eddé

    19 h 39, le 09 décembre 2019

  • USD 660'000.- contre la montée de l’antisémitisme. Qu'il donne encore USD 660'000.- contre la faim au Liban. J'espère que M. Chatila, que je salue bien fort, est abonné à l'OLJ. A la limite s'il avait fait ce geste sans tapage médiatique on aurait pu justifier et comprendre. Selon les enseignements de l'évangile: "la main gauche ne doit pas savoir combien a donné la main droite".

    MGMTR

    18 h 33, le 09 décembre 2019

  • Le dernier des soucis des libanais est le sort du chapeau de hitler et des célébrations à Jérusalem... Gouvernement, économie, électricité, ordures, révolution, politiciens sourds et aveugles mais pas muets, Amal qui s'inquiète des bateaux scientifiques israeliens alors que les villes libanaises rivalisent avec Venise... Chattilah fait de ses 600000 euros ce qu'il veut tant qu'il ne les ai pas volé au peuple Libanais!!, Ce sont les 90 millardd de déficit et les autres milliards pour remettre le pays sur pieds qui nous concerne.

    Wlek Sanferlou

    17 h 32, le 09 décembre 2019

  • Bravo pour le geste de paix. Être contre le sionisme ne veut pas dire nier la Shoah et ce que les juifs ont subis. Au contraire, les Israéliens font subir aux Palestiniens des atrocités depuis 75 ans, ce qui rend ce cadeau d’autant plus bienvenu, et un message fort.

    Bashir Karim

    16 h 46, le 09 décembre 2019

  • N'oubliez pas que les plus grands commerçant de diamants sont les juifs et Mr Chatila a fait un geste de bon commerçant

    Eleni Caridopoulou

    16 h 43, le 09 décembre 2019

  • BENIE SOIT TOUTE PERSONNE QUI ŒUVRE POUR LA PAIX. LE RESTE N'A AUCUNE IMPORTANCE. L'amour semé produit de l'amour et la haine produit des horreurs. Tous les humains sont égaux et ont droit à vivre dans un monde apaisé.

    Sissi zayyat

    13 h 49, le 09 décembre 2019

  • Bravo Mr Chatila Nous avons besoin de plus de personnes comme vous et de moins de fanatiques. Et que ceux qui osent vous critiquer donnent la moitié de ce que vous donnez aux Libanais ou autre dans la misère. La bonté n’a pas de religion

    Liban Libre

    12 h 51, le 09 décembre 2019

  • Il peut nous avancer mille prétextes pour cet achat ridicule, 660'000 $, il peut aussi être sincère...mais le résultat est R I D I C U L E et même honteux pour tous, Libanais, Suisses, Juifs, Palestiniens etc. ! Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 03, le 09 décembre 2019

  • UN CADEAU EMPOISONNE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 55, le 09 décembre 2019

  • JUSTE RIDICULE

    Zebouni Joelle

    00 h 40, le 09 décembre 2019

  • Cela s'appelle une campagne de relations publiques entre diamantaires fortunés. Sans plus.

    TrucMuche

    22 h 08, le 08 décembre 2019

  • Quelle provocation intenable ! Pauvre Palestine jetée à l'eau ! J'ai bien peur que le plan Kissinger de donner une partie du Liban , le sunnistan , aux palestiniens et refugiés syriens , ne soit de nouveau à l'ordre du jour ! Toutes les infos que nous recevons s¡orientent vers cette ignominie !

    Chucri Abboud

    20 h 59, le 08 décembre 2019