Rechercher
Rechercher

Finances

Les dépôts bancaires en baisse même avant le début des manifestations au Liban

Le portail de l’Association des banques du Liban à Beyrouth. Alkis Konstantidinis/Reuters

Les dépôts bancaires issus du secteur privé au Liban ont atteint 170,3 milliards de dollars à fin septembre, soit une baisse de 2,3 % ou d’environ 4 milliards de dollars en un an, répartis en dépôts en livres libanaises et en devises, selon le Lebanon This Week de Byblos Bank qui a relayé ces chiffres. Le taux de dollarisation des dépôts s’est élevé à 72,9 % contre 70,6 % un an plus tôt. Les dépôts en livres ont atteint 46,2 milliards de dollars (-14 % en un an), contre 124,1 milliards de dollars pour ceux en devises (+0,9 %). Le taux de dollarisation des dépôts s’est élevé à 72,9 % contre 70,6 % un an plus tôt. La baisse des dépôts bancaires même avant les manifestations contre le pouvoir qui ont débuté le 17 octobre reflète la baisse de confiance des déposants face à la dégradation de la situation économique et financière du pays cette année (le ratio dette/PIB est d’environ 150 % et les dirigeants se sont révélés incapables de lancer les réformes attendues), ce qui alimente les spéculations les plus pessimistes.

Certains analystes considèrent néanmoins que le pays n’est pas encore au bord du gouffre, à l’image de Zeina Rizk. Cadre dirigeante au sein d’Arqaam Capital, celle-ci a estimé hier dans une intervention pour Bloomberg que la formation d’un nouveau gouvernement volontaire et compétent pouvait encore restaurer la confiance et que le pays avait les capacités financières pour gérer cette transition, qui devait néanmoins être rapide.

Parmi les autres résultats à fin septembre, le bilan consolidé des banques s’est élevé à 262,2 milliards de dollars (+8,7 % en un an et 5,1 % depuis le début de l’année). Les crédits octroyés au secteur privé sont en baisse de 8,2 % à 54,5 milliards de dollars, tandis que les encours sur le secteur public ont atteint 31,7 milliards (-5,8 % en neuf mois). Enfin, les fonds propres des banques ont totalisé 20,6 milliards de dollars à fin septembre (+2,7 % en un an).



Les dépôts bancaires issus du secteur privé au Liban ont atteint 170,3 milliards de dollars à fin septembre, soit une baisse de 2,3 % ou d’environ 4 milliards de dollars en un an, répartis en dépôts en livres libanaises et en devises, selon le Lebanon This Week de Byblos Bank qui a relayé ces chiffres. Le taux de dollarisation des dépôts s’est élevé à 72,9 % contre...

commentaires (0)

Commentaires (0)