Économie

Après Bank Audi, Bank Byblos dément également des rumeurs la visant

Désinformation
OLJ
09/11/2019

Réagissant vendredi soir à une image qui circule sur les réseaux sociaux, montrant un panneau annonçant qu’à partir du 12 novembre les comptoirs d’une de ses branches ne seraient plus accessibles, la Byblos Bank a affirmé « qu’elle continuait de recevoir ses clients dans toutes ses branches à travers le Liban ». Dans un communiqué publié dans la soirée, l’établissement bancaire a de plus souligné que « ses branches sans comptoirs existent depuis plus de trois ans dans plusieurs régions libanaises et que la transformation de certaines agences était préalablement prévue ». Ce genre de concept de branche bancaire est inspiré d’un modèle international et permet aux clients d’effectuer leurs opérations quotidiennes aux guichets automatiques bancaires, alors que les employés de la banque s’emploient à fournir des conseils et des services aux clients, précise la Byblos Bank.

Ce démenti intervient alors que le secteur bancaire a fermé ses portes pendant deux semaines en raison de la contestation inédite dans tout le pays, et alors que des restrictions sont désormais en vigueur dans certains établissements pour protéger les banques d’une vague de retraits massifs et d’éviter la fuite de capitaux hors du pays (voir par ailleurs).

Jeudi, Bank Audi avait catégoriquement démenti dans un communiqué une annonce concernant sa faillite » dans les prochaines heures « sur un message publié sur les réseaux sociaux et attribué à tort à la chaîne américaine CNN. Cette fausse nouvelle citait un personnage fictif – Omar Suleiman – président d’une banque libanaise imaginaire, la LBAC.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Gaby NASR

Le billet de Gaby NASR

Crime de lèse-orange

Un peu plus de Médéa AZOURI

Notre vie avant et depuis la révolution

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants