Économie

Moody’s répercute la dégradation de la note souveraine du Liban sur les banques du pays

Dette
OLJ
08/11/2019

L’agence de notation américaine Moody’s a répercuté la dégradation de la note souveraine du Liban lundi, de « Caa1 » à « Caa2 » avec maintien « sous surveillance », sur les trois banques libanaises qu’elle observe – Bank Audi, BLOM Bank et Byblos Bank – dans le cadre d’une procédure habituelle dans ce cas de figure. Les notations des dépôts en livres ont été dégradées dans les mêmes proportions, tandis que ceux en devises ont été abaissés de deux crans, à « Caa3 ».

L’agence, l’une des trois principales avec Fitch et Standard & Poor’s (S&P), avait justifié sa décision lundi en invoquant la possibilité que le pays procède à un « rééchelonnement de la dette ou toute autre opération de gestion de passif ».

Par ailleurs Bank Audi a catégoriquement rejeté dans un communiqué publié hier une annonce concernant sa faillite « dans les prochaines heures » sur un message publié sur les réseaux sociaux et attribué à tort à la chaîne américaine CNN. Cette fausse nouvelle citait un personnage fictif – Omar Suleiman – président d’une banque libanaise imaginaire, la LBAC.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants