Économie

Quatre militants ayant tenté de bloquer l’entrée de l’ABL arrêtés

OLJ
02/11/2019

Quatre jeunes protestataires – trois hommes et une femme âgés d’une vingtaine d’années – se sont introduits hier dans le bâtiment du siège de l’Association des banques du Liban (ABL), à Gemmayzé (à Beyrouth), pour tenter d’en bloquer l’accès, dans le cadre d’une action visant à dénoncer la collusion entre les politiciens libanais et les banques du pays, selon plusieurs sources concordantes. Une opération militante lancée alors que le mouvement de contestation populaire contre la classe dirigeante est entré dans sa troisième semaine.

Équipés d’une chaîne et d’un cadenas, selon une source à l’ABL, les protestataires ont finalement rapidement été extraits du bâtiment par des forces antiémeute qui les ont ensuite arrêtés. Une vidéo diffusée sur les réseaux montre l’un des trois jeunes hommes violemment battu par une partie des agents présents, suite à un bref esclandre qui serait survenu pendant l’arrestation. Blessé notamment au visage malgré les efforts de l’un des policiers pour le protéger, il a été hospitalisé.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

C’est tous les jours dimanche

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants