Rechercher
Rechercher

Culture - Récompense

Le réalisateur libanais Oualid Mouaness distingué au Festival du film de Toronto

Le réalisateur Oualid Mouaness au Festival du film de Toronto.

Le film 1982 de l’auteur-réalisateur libanais Oualid Mouaness a remporté le prestigieux prix du Réseau pour la promotion du cinéma asiatique pacifique (Netpac) au Festival du film de Toronto (TIFF) 2019. Le film avait été sélectionné par un jury du Netpac « pour son style audacieux et imaginatif, et sa réalisation subtile et sûre, juxtaposant et encadrant l’innocence universelle et le charme de la jeunesse, dans un contexte historique déchirant ». Oualid Mouaness, qui fait la navette entre Los Angeles et Beyrouth, est un habitué du Sundance Screenwriting Lab et a réalisé plusieurs courts métrages dont le film acclamé Le Fusil, Le Chacal et Le Loup et le garçon, sélectionné pour un oscar. Il a également une longue expérience en tant que producteur de films et de clips musicaux pour des artistes tels que David Bowie, Annie Lennox ou Janet Jackson. Produit par Tricycle Logic (États-Unis), en collaboration avec Abbout Productions (Liban) et Mad Dog Films (États-Unis), le film raconte l’histoire d’un garçon de 11 ans tombé amoureux de sa camarade de classe Joanna. Mais avant qu’il n’ait pu déclarer sa flamme, l’invasion israélienne est lancée. 1982, qui met en vedette une troupe de jeunes acteurs et d’acteurs libanais professionnels dont Nadine Labaki, aborde donc un moment crucial de l’histoire de la guerre d’un point de vue nouveau. Il sera présenté fin septembre en compétition au Festival du film d’el-Gouna, où il fait sa première au Moyen-Orient. « Merci beaucoup au TIFF et à Netpac d’avoir reconnu un film sur une époque aussi importante de l’histoire du Liban et du monde. Ce film parle de la résilience de l’humanité et du fait que l’amour est plus fort que la guerre. Il est toujours aussi pertinent aujourd’hui qu’en 1982, et je suis honoré par cette reconnaissance », a déclaré Mouaness à Toronto après avoir reçu son prix.

Le prix Netpac, une organisation culturelle cinématographique panasiatique et internationale considérée comme la principale autorité en matière de cinéma asiatique et panasiatique, est décerné dans certains festivals internationaux afin de mettre en lumière des films et des talents de réalisateurs exceptionnels à travers le monde. Parmi les précédents réalisateurs récompensés figurent Brilliante Mendoza (Philippines), Kim Ki-duk (Corée du Sud) et Prasanna Vithanage (Sri Lanka).

C.K.

Le film 1982 de l’auteur-réalisateur libanais Oualid Mouaness a remporté le prestigieux prix du Réseau pour la promotion du cinéma asiatique pacifique (Netpac) au Festival du film de Toronto (TIFF) 2019. Le film avait été sélectionné par un jury du Netpac « pour son style audacieux et imaginatif, et sa réalisation subtile et sûre, juxtaposant et encadrant l’innocence...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut