Rechercher
Rechercher

Économie - Transport

Les revenus du port de Beyrouth en baisse de 12 % à fin mai, ceux de Tripoli en hausse de 5 %

Les revenus du port de Beyrouth ont atteint 91,6 millions de dollars millions de dollars à fin mai, en baisse de 12 % en glissement annuel. Pas moins de 2,9 millions de tonnes de marchandises – constituées à 88,5 % d’importations – ont transité par le port de la capitale (-13,7 % en un an) sur les cinq premiers mois de l’année pour 759 navires ont été enregistrées (-5,8 %).

En parallèle, les revenus du port de Tripoli, le deuxième du pays après celui de Beyrouth, ont atteint 7,1 millions de dollars à fin mai, un total en hausse de 5,1 % en glissement annuel. Quelque 954 510 tonnes de marchandises sont passées par cette infrastructures à fin mai – dont 73,5 % d’importations – pour un total de 265 bâtiments qui ont mouillé l’ancre dans le nord du pays. Pour rappel, les portiques de manutention – des grues géantes capables d’intervenir sur la majorité des porte-conteneurs – du port de Tripoli sont opérationnels depuis deux ans.


Les revenus du port de Beyrouth ont atteint 91,6 millions de dollars millions de dollars à fin mai, en baisse de 12 % en glissement annuel. Pas moins de 2,9 millions de tonnes de marchandises – constituées à 88,5 % d’importations – ont transité par le port de la capitale (-13,7 % en un an) sur les cinq premiers mois de l’année pour 759 navires ont été enregistrées...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut