X

À La Une

Macron célèbre l'Europe de la défense au défilé du 14 juillet

France

La fête troublée par des huées adressées au président français au début de la cérémonie et des tensions à l'issue du défilé sur les Champs-Elysées, au coeur de la capitale.


OLJ/AFP
14/07/2019

Le défilé du 14 juillet, marquant la fête nationale française, s'est déroulé dimanche à Paris sous le signe de la coopération militaire européenne chère à Emmanuel Macron, qui a présidé les festivités en présence de plusieurs dirigeants européens, dont Angela Merkel.

La fête a toutefois été troublée par des huées adressées au président français au début de la cérémonie et des tensions à l'issue du défilé sur les Champs-Elysées, au coeur de la capitale.

Dès le matin, plus de 150 personnes ont été interpellées à Paris, où des "gilets jaunes" en fronde contre la politique fiscale et sociale d'Emmanuel Macron ont sifflé le chef de l'Etat à son passage.

Pour cette édition 2019, la France avait convié une dizaine de pays européens partenaires de son armée à la traditionnelle parade militaire, "beau symbole de l'Europe de la défense que nous sommes en train de construire", selon le président français.


"Symbole de coopération"

"C'est un grand geste pour une politique de défense européenne", a salué la chancelière allemande Angela Merkel à l'issue de la cérémonie. "Nous sommes honorés de la participation d'Allemands, c'est un symbole de la forte coopération franco-allemande", a-t-elle dit.

Outre Mme Merkel, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, figuraient parmi les 11 invités européens du président français, qui ont ensuite participé à un rapide déjeuner à l'Elysée. La Première ministre britannique démissionnaire Theresa May était représentée par le vice-Premier ministre David Lidington.

Le défilé à pied, avec sa succession de cavaliers, chars ou militaires en grande tenue de cérémonie, a débuté avec les emblèmes des dix pays participant à l'Initiative européenne d'intervention (IEI) -- née il y a un an sous l'impulsion du président Macron: France, Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Estonie, Espagne, Portugal et Finlande.

Face au Brexit et au relâchement des liens transatlantiques sous l'ère Trump, Emmanuel Macron a fait de la défense européenne l'un de ses thèmes de prédilection, jugeant crucial pour le Vieux continent d'accroître son autonomie stratégique, en complément de l'OTAN.

"Le président Trump a été un excellent ambassadeur pour l'Europe de la Défense", a souligné la ministre des Armées Florence Parly dans un entretien dimanche au Parisien, en évoquant "les interrogations, voire les menaces à peine voilées qu'il a pu exprimer vis-à-vis du continent européen ou sur la pérennité de l'engagement américain".

Ouvert par l'emblématique panache de fumigènes bleu-blanc-rouge de la Patrouille de France, le défilé aérien intégrait un avion de transport A400M allemand et un C130 espagnol.

Parmi les hélicoptères au-dessus de Paris figuraient aussi deux Chinook britanniques. Le Royaume-Uni, qui met actuellement à disposition de l'armée française trois hélicoptères de transport lourds au Sahel, vient de prolonger son engagement jusqu'en juin 2020, à la grande satisfaction de Paris qui manque cruellement de ce type d'équipement.

Clou du spectacle, le champion du monde de jet-ski français Franky Zapata a offert à la foule un époustouflant spectacle futuriste en volant debout, fusil en main, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus des Champs-Elysées sur son "Flyboard", un engin de son invention. Une plate-forme volante propulsée par cinq réacteurs à jet d'air qui intéresse fort les forces spéciales françaises.

Le défilé s'est achevé avec des blessés des armées françaises, actuellement engagées sur de multiples théâtres, du Moyen-Orient au Sahel. Le président français et la chancelière allemande ont échangé avec eux. Le couple Macron s'est ensuite entretenu avec les familles des militaires morts ou blessés au combat. Au total, quelque 4.300 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux, 69 avions et 39 hélicoptères ont été mobilisés pour l'événement.


Poubelles incendiées

La parade achevée, des dizaines de manifestants, qui ne portaient pas leur habituelle chasuble fluo, ont essayé d'ériger des obstacles sur l'avenue des Champs-Elysées tandis que les forces de l'ordre tentaient de les disperser par des tirs de grenades lacrymogènes. Des poubelles ont été incendiées.

C'est la première fois depuis une manifestation émaillée de violences le 16 mars que des "gilets jaunes" parviennent à manifester sur l'avenue parisienne.

Ironie de l'histoire, la brasserie Le Fouquet's qui avait été vandalisée à cette date a rouvert ses portes dimanche et a dû être protégée par les forces de l'ordre.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Honneur et Patrie

Le 14 Juillet en France, le 22 Novembre au Liban.
Le 22 Novembre 1955 ou 56, j'ai eu la chance d'assister au défilé de l'armée libanaise à l'avenue Fouad 1er. J'avais remarqué que l'armée ainsi que la gendarmerie défilaient au pas ordinaire de l'armée française (116 pas à le minute). Je garde une photo en noir et blanc montrant le passage d'une section de gendarmerie, à sa tête, le colonel Nagib el-Khoury, futur député de Jbeil. Tous ses membres coiffés du casque français des années 39-40 appelé casque "Adrian", fusil sur l'épaule droite baïonnette au clair. Un spectacle traditionnel d'une armée héritière des Troupes Spéciales.
Quant je vois aujourd'hui nos vaillants soldats parader au pas de sauterelle ou de robot, Je ne me retrouve plus.

Antoine Sabbagha

Bonne fête au président francais et son peuple . Vive la France

Sarkis Serge Tateossian

Bonne fête nationale à tous les français dans le monde.

Sarkis Serge Tateossian

Je ne suis pas si sur que les gilets jaunes, continuent à bénéficier du soutien du peuple français avec ce genre de manifestations hors contexte.

Chaque chose a ses limites.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le sort des consultations parlementaires tributaire de Hariri... et de la rue

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants