X

À La Une

Le patriarche maronite Élias Hoyek, "père fondateur du Liban" reconnu vénérable par le Vatican

Liban Le pape François a publié un décret reconnaissant les "vertus héroïques" du patriarche Hoyek, qui a dirigé l'Église maronite de 1899 à 1931.
OLJ
06/07/2019

Le pape François a reconnu samedi les vertus héroïques de l'ancien patriarche maronite Élias Hoyek (1843 - 1931), a annoncé le Vatican, ce qui constitue une étape préliminaire en vue de sa béatification. Cette annonce a été saluée par le patriarche actuel, Mgr Béchara Raï, qui l'a qualifiée de "fierté pour le Liban, les maronites et les Libanais du monde entier".

Dans le décret publié par le pape qui constate les "vertus héroïques" de l'ancien patriarche, le Vatican reconnaît en la personne d'Élias Hoyek "un ardent patriote qui a milité inlassablement pour l'indépendance de son pays". En effet, en 1919, le patriarche maronite avait représenté les habitants du Mont-Liban à la conférence de Versailles, qui réunissait à l'époque les vainqueurs de la Première Guerre mondiale. L'Empire ottoman qui régissait alors le territoire du Liban actuel ayant été vaincu, le patriarche Hoyek a réclamé lors de cette conférence un Liban indépendant, ne se limitant pas à la superficie du Mont-Liban.

Le patriarche Hoyek avait dirigé l’Église maronite de 1899 jusqu'à sa mort et fondé notamment la Congrégation des sœurs maronites de la Sainte Famille.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, le patriarche Raï a annoncé qu’Élias Hoyek avait été reconnu comme "vénérable" par le Vatican, "une fierté pour le Liban, l'Église maronite et les sœurs de la Sainte famille en ces temps de recul politique, économique et social". "Et cette bonne nouvelle s'adresse à tous les Libanais et à tous les maronites du monde", a-t-il ajouté. Béchara Raï a encore exprimé l'espoir que cette nouvelle "incite les Libanais à vivre dans la foi et la bonté, les motive et les rassemble tous, particulièrement leurs responsables politiques". "Le patriarche Hoyek a lutté pour le Liban, c'est lui qui a fondé le concept même de notre patrie et qui s'est battu pour le Grand-Liban et pour l'unité de son territoire", a conclu Mgr Raï.


Selon les règlements de l’Église catholique, celle-ci doit désormais reconnaître un miracle à l'ancien patriarche pour qu'il puisse être béatifié.


Pour mémoire
Béatification au Liban d'un prélat syriaque catholique tué par les Ottomans en 1915

L’Église catholique au Liban compte depuis hier un nouveau bienheureux, Estephan Nehmé

Le Vatican canonise deux religieuses palestiniennes : retour à l'essentiel



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eddy

Ce Patriarche a bien proteger les chretiens car c'est un Homme proche de Jesus et je pense qu'il fallait donner à Cesar ce qui est à Cesar et à Dieu ce qui est à Dieu.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CERTAINS DIVAGUENT !

Gebran Eid

L"ERREUR FATALE D,ACCEPTER OU DE RECLAMER LE GRAND LIBAN. COMME SI ON MÉLANGE L'HUILE, L'ESSENCE ET L'EAU ENSEMBLE. ÇA FONCTION UN INSTANT ET ÇA SE SÉPARENT À NOUVEAU. ÇA C'EST LE LIBAN. LES CHIITES DISENT L'IRAN D'ABORD. LES SUNNITES POUR L'ARABIE SAOUDITE D'ABORD ET LES MARONITES POUR LA FRANCE. EN PLUS LES ORTHODOXES POUR LA RUSSIE ET LA SYRIE. LES DRUZES POUR ISRAEL MAJORITAIREMENT. ET ON APPELLE CETTE SALADE, UNE NATION.

michel raphael

--1-RECTIFICATIF:COMMENT SA BEATIDUDE PATRIARCHE HOYEK PEUT IL ETRE LE FONDATEUR D'UN PAYS QUI A DEJA 4000 ANS D'AGE???

--2-SA BEATITUDE EN 1920 A ACCEPTER D'ENVOYER AUX CALENDRE
GRECQUES LE LIBAN LIBANAIS DE 4000 ANNEES D'AGES POUR EN FABRIQUE UN AUTRE DE DEUX NEGATIONS??(NACCACHE 1946)

--3- COMMENT SA BEATITUDE A PRIS LE RISQUE DE GREFFER
D'AUTRES RIVERAINS AU LIBAN HISTORIQUE SANS LEUR DEMANDER LEURS APPROBATIONS...

--4-EN SE FAISANT SA BEATITUDE A FAIT D'UNE PIERRE DEUX ERREURS...
A)IL NOUS A PRIVER A NOUS LIBANAIS DE DEVENIR FRANCAIS ,,,NOUS VOILA OBLIGES DE QUEMENDER UN VISA POUR ALER EN EUROPE
B)INTREGRER DE FORCE LES NOUVEAUX VENUS QUI NE VOULAIS PAS DEVENIR LIBANAIS (ILS AVAIENT D'AUTRES AMBITIONS)...

--CECI EXPLIQUE TOUT LES COMFLITS QUI ONT SUIVIS ET LA FAILLITTE TOTALE EN 2019

--TOUTES LES GUERRES QUI ON SUIVIT 1920 N'ETAIEN RIEN
D'AUTRE QUE LE CONFLIT CREE EN 1920 ENTRE LES POPULATIONS DU LIBAN LIBANAIS ET CEUX DE L'ETAT DU GRAN LIBAN.....

JE NE SAURAIS VOUS DIRE CE QUE NOUS PREPARE ENCORE LES SIKES-PICOTS DES TEMPS MODERNES MAIS CE DONT JE SUIS SUR,, NOUS AURONS ENCORE DE NOUVELLES FRONTIERES,APRES 2020

TAKE-IT OR LEAVE-IT COMME EN 1920........

MAIS LE COMBAT NE SESSERA QUE FAUTES DE COMBATANTS

QUI VIVRA VERRA

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CE NID BATIT SUR L,ENTENTE ET LA TOLERANCE QUE LE PATRIARCHE A CONSTRUIT AVEC LES ABRUTIS QUI SUIVIRENT ET QUI GOUVERNENT TOUJOURS S,EST TRANSFORME EN UN NID DE GUEPES.

Bery tus

Chapeau .. un grand de chez grand .. seulement certaines personnes ont préfère leur propre ambition en s'alliant avec le voisin du nord au mépris d'une partie de ses propres sujets et environnement pourtant ils savaient combien a souffert son propre peuple sous leur occupation..

cela sans compter le petit nombre qui prône encore leur idéologie complètement opposes a celle du Patriarche VOUS L'aurez deviner le PSNS et un autre !!

vous aviez rêver d'une GRAND Liban pour vos ouailles ceux la meme qui le morcelle peut être pas physiquement ou géographiquement mais plus pernicieux idéologiquement !!

toutefois n'oublions pas aussi ce que vos partenaires dans la nation ont fait s'alliant avec les voisins du sud (palestiniens) contre leur associes dans la nation

pour finir par une autre alliance cella idéologique purement car a part cela RIEN de les rattache avec un pays de la region

faut dire que nous les libanais nous avons pris en charge a nous seul le fameux dicton : on c'est entendu pour ne jamais s'entendre en la piquant aux arabes comme on sait le faire en piquant de l'occident sans meme savoir si ca marchera chez nous !!

Lecteurs OLJ

Le miracle qu’il lui faut est de faire disparaître ces dirigeants qui nous gouvernent avec beaucoup de malheur.
Il a voulu un grand LIBAN, eh bien qu’il commence par recoller les pièces du puzzle qu’il a créé et qu’ils ont cassé et efface la haine qui régit leurs relations.
Georges Tyan

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

À Baabda, un Conseil des ministres sous pressions internes et externes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants