Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

L’Irak ne veut pas être « mêlé » à un nouveau conflit au Moyen-Orient

Le président irakien Barham Saleh a déclaré hier qu’il ne voulait pas que son pays soit « mêlé » à un nouveau conflit au Moyen-Orient et pâtisse des tensions entre son voisin iranien et les États-Unis. « Nous avons vécu quatre décennies de troubles. Nous ne voulons pas nous retrouver mêlés à une autre guerre », a dit le président irakien lors d’un discours au centre de réflexion londonien Chatham House, dans le cadre d’une visite au Royaume-Uni. « Il est dans l’intérêt de notre pays d’entretenir de bonnes relations avec l’Iran », a dit le président irakien, et, de leur côté, « les États-Unis sont un partenaire très important pour l’Irak ».


Le président irakien Barham Saleh a déclaré hier qu’il ne voulait pas que son pays soit « mêlé » à un nouveau conflit au Moyen-Orient et pâtisse des tensions entre son voisin iranien et les États-Unis. « Nous avons vécu quatre décennies de troubles. Nous ne voulons pas nous retrouver mêlés à une autre guerre », a dit le président irakien lors d’un...

commentaires (0)

Commentaires (0)