Moyen Orient et Monde

L’Irak ne veut pas être « mêlé » à un nouveau conflit au Moyen-Orient

OLJ
27/06/2019

Le président irakien Barham Saleh a déclaré hier qu’il ne voulait pas que son pays soit « mêlé » à un nouveau conflit au Moyen-Orient et pâtisse des tensions entre son voisin iranien et les États-Unis. « Nous avons vécu quatre décennies de troubles. Nous ne voulons pas nous retrouver mêlés à une autre guerre », a dit le président irakien lors d’un discours au centre de réflexion londonien Chatham House, dans le cadre d’une visite au Royaume-Uni. « Il est dans l’intérêt de notre pays d’entretenir de bonnes relations avec l’Iran », a dit le président irakien, et, de leur côté, « les États-Unis sont un partenaire très important pour l’Irak ».

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.