X

À La Une

Et au milieu du champ d'orge, apparut un formidable cratère rose...

En images

Quand, en Allemagne, une bombe datant de la Seconde guerre mondiale se réveille...

OLJ/AFP
24/06/2019

Ce week-end, l'histoire est littéralement remontée à la surface, dans la région de Limbourg, en Allemagne. Au beau milieu de la nuit de samedi à dimanche, des habitants de cette région de l'ouest l'Allemagne ont été réveillés par une lourde explosion accompagnée de secousses. Une bombe datant probablement de la Seconde guerre mondiale venait d'exploser au beau milieu d'un champ d'orge, près d'Ahlbach. Au premières heures de l'aube, ces riverains ont pu découvrir le résultat : un formidable cratère de quatre mètres de profondeur sur dix mètres de diamètre. Un cratère qui, vu du ciel, à des allures d'énorme bouton rose.

Selon la police, la bombe a sans doute été larguée lors de la Seconde guerre mondiale par les Alliés mais n'a pas explosé en touchant le sol, restant silencieuse, et bien enterrée, pendant plus de 70 ans.

Le trou "a été examiné lundi par les services en charge des explosifs pour trouver d'éventuels fragments" de l'engin, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police de Wiesbaden, précisant que l'explosion, qui aurait été déclenchée par le réveil d'un détonateur chimique, n'a pas fait de blessés.


 AFP / dpa / Boris Roessler


Depuis 1945, près d'une vingtaine d'explosions surprises de ce type sont survenues sur le territoire allemand, selon l'organisme GUBD qui conseille des entreprises du BTP.

Régulièrement, des bombes datant de la Deuxième guerre mondiale et n'ayant pas explosé sont retrouvées et désamorcées à travers l'Allemagne, le plus souvent à l'occasion de travaux d'aménagement ou de construction. Mi-juin, une bombe américaine de 100 kg avait été désamorcée en plein centre de Berlin, à proximité de l'emblématique Alexanderplatz, exigeant l'évacuation de milliers de personnes.

Environ 10% des millions de bombes lâchées sur l'Allemagne jusqu'en 1945 n'ont pas explosé, selon des experts cités par le Spiegel. Si certaines d'entre elles sont enfouies jusqu'à six mètres de profondeur, d'autres ne seraient enterrées qu'à 30 centimètres, constituant un réel danger, avertissent ces experts.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants