X

Sport

Lindos Daou représentera le Liban parmi quelque 60 pays

Swissman Xtreme Triathlon
14/06/2019 | 00h00

Lors d’une conférence de presse tenue hier matin dans l’auditorium de l’Université Saint-Esprit à Kaslik (USEK), l’universitaire et triathlète Lindos Daou a annoncé sa participation au Swissman Xtreme Triathlon qui se tiendra le 22 juin prochain en Suisse. Cette 7e édition de l’événement sportif rassemblera plus de 250 concurrents originaires de quelque 60 pays du globe.

Lindos Daou, âgé de 34 ans, est le premier Libanais à participer à ce triathlon de l’extrême. Ce docteur en marketing, lui-même diplômé de l’USEK, se prépare dur depuis six mois à cette épreuve. Avec au compteur plus de 75 km à la nage, 588 km de course à pied et 2 110 km à vélo, c’est 288 heures d’entraînement, pour 168 000 calories brûlées, qui ont permis à Lindos Daou d’affûter sa condition physique en vue de cette échéance sportive. Le tout sous l’encadrement de son coach Élie Saab.

Connu pour être l’une des épreuves sportives les plus dures au monde, le Swissman Xtreme Triathlon consiste en 3,8 km de natation (dans un lac), 180 km de course cycliste et un marathon (42.195 km). Le parcours de ce triathlon de l’extrême englobe trois montagnes helvétiques : Gothard, Furka et Grimsel. Les athlètes évolueront à une moyenne de 5 500 m d’altitude. Les triathlètes devront donc faire face à une oxygénation plus réduite. Les sportifs présents devront se munir d’une combinaison nautique pour lutter, sur les 3,8 km de nage, contre une eau à -7° C. La difficulté de cette épreuve réside notamment dans le changement permanent des conditions climatiques et géographiques.

Il n’existe que trois triathlons de l’extrême au monde : le Patagonian Triathlon, le Norseman Triathlon et le Swissman Triathlon donc.

Lors de sa conférence de presse, Lindos Daou a pu compter sur le soutien du député Chamel Roukoz, qui l’a encouragé et a exprimé sa fierté à son égard. Également présent, le secrétaire général de la Fédération libanaise de triathlon, Ahmad Khalifa, a incité l’USEK à poursuivre la promotion du sport pour tous.

En conclusion, le triathlète libanais, dont le départ pour la Suisse est prévu le 19 juin, n’a pas manqué de remercier ses sponsors, notamment l’USEK.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants