Rechercher
Rechercher

Liban

Le dossier des réfugiés syriens au centre des discussions de Bassil à Londres

Le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, a été reçu hier à Dublin par le président irlandais, Michael Daniel Higgins, pour un entretien qui a été axé sur la situation dans la région. M. Higgins a plaidé pour une application des résolutions internationales relatives au conflit israélo-arabe et s’est félicité de l’« hospitalité libanaise à l’égard des réfugiés syriens ».

M. Bassil, qui avait auparavant effectué une visite officielle de deux jours à Londres, avait évoqué ce dossier avec ses interlocuteurs britanniques ainsi qu’avec les membres de la diaspora libanaise de Grande-Bretagne.

S’exprimant devant la Chambre des lords avant son départ pour Dublin, il a ainsi rappelé que le Liban « accueille 200 réfugiés syriens au kilomètre carré », soulignant que le pays « ne peut plus supporter le poids qu’ils représentent ». « Les réfugiés palestiniens et syriens représentent plus de la moitié des Libanais, et certains trouvent quand même le moyen de nous dire qu’un règlement de ce problème devra attendre une solution politique en Syrie, ce que nous refusons », a-t-il dit.

M. Bassil a aussi exposé la politique étrangère du Liban, en expliquant que Beyrouth « ne prend le parti d’aucun axe ». « Nous nous conformons à la politique de distanciation et nous nous tenons à l’écart des conflits dans la région, abstraction faite du conflit israélo-arabe », a-t-il encore dit.



Le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, a été reçu hier à Dublin par le président irlandais, Michael Daniel Higgins, pour un entretien qui a été axé sur la situation dans la région. M. Higgins a plaidé pour une application des résolutions internationales relatives au conflit israélo-arabe et s’est félicité de l’« hospitalité libanaise à l’égard des réfugiés...

commentaires (2)

IL FOURRE SON NEZ PARTOUT. IL SE PREND POUR UN PASSE PARTOUT.

L,EXPRESSION DE LA LIBRE OPINION

20 h 33, le 14 juin 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • IL FOURRE SON NEZ PARTOUT. IL SE PREND POUR UN PASSE PARTOUT.

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE OPINION

    20 h 33, le 14 juin 2019

  • J'AI COMPRIS POURQUOI SA VISITE A LONDRES ! C POUR DISCUTER " SECRETEMENT" AVEC UN DESCENDANT DE BALFOUR, AFIN DE TROUVER A NOS VISITEURS SYRO PALESTINIENS UNE PATRIE FINALE , PATRIE REFUGE QUOI ! QUI NE SERAIT PAS LE LIBAN BIEN ENTENDU !

    Gaby SIOUFI

    13 h 13, le 14 juin 2019

Retour en haut