X

Agenda

Marotti : L’Italie demeurera aux côtés du Liban

Réception
OLJ
13/06/2019

À l’invitation de l’ambassadeur d’Italie au Liban, Massimo Marotti, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées au Yacht Club de Beyrouth pour célébrer la fête nationale italienne.

Le ministre de la Défense, Élias Bou Saab, représentait le président de la République Michel Aoun, le député Michel Moussa le chef du Parlement Nabih Berry et la ministre de l’Intérieur Raya Haffar el-Hassan le Premier ministre Saad Hariri.

Après les hymnes nationaux des deux pays, M. Marotti a pris la parole pour mettre l’accent sur « la coopération entre le Liban et l’Italie qui ont en partage la civilisation méditerranéenne ».

Énumérant les projets communs entre l’Italie et le Liban, il a rappelé la conférence de Rome qui a prévu entre autres une assistance entre l’armée libanaise et les Forces de sécurité intérieure d’un côté et l’Italie de l’autre, notamment dans le cadre de la coopération militaire maritime. « Nous sommes fiers de cette coopération et nous œuvrons pour la développer afin de soutenir la stabilité de l’espace et les frontières maritimes du Liban », a-t-il dit.

« Cette année, nous commémorons le 500e anniversaire du décès de Leonardo da Vinci, le génie de la Renaissance qui rend les Italiens fiers », a ajouté M. Marotti, soulignant l’importance du patrimoine culturel italien et de la mémoire collective de plusieurs civilisations. « Cela devrait nous encourager à coopérer pour que le monde devienne un meilleur endroit », a-t-il indiqué, mettant l’accent sur « la coopération entre le Liban et l’Italie dans tous les domaines, dans le but de promouvoir le progrès, la prospérité et la stabilité du pays du Cèdre ».

« La coopération italienne est active au Liban depuis 1983 », a-t-il poursuivi, notant que son pays a financé depuis douze ans des projets s’élevant à 600 millions de dollars, et soulignant que « d’autres ressources seront mises à la disposition du Liban avec la mise en œuvre de la CEDRE ».

« Pour tous les pays de la Méditerranée, il est important que le Liban réussisse. Pour l’Italie, il est important que le Liban préserve son héritage culturel et que les Libanais jouent amplement leur rôle dans cette partie du monde, que les institutions de l’État demeurent vigilantes et actives. Comme par le passé, l’Italie demeurera aux côtés du Liban », a souligné en conclusion M. Marotti.

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants