X

Campus

Intégrer un BDE pour une expérience profonde de la vie étudiante

CAMPUS
04/05/2019

Établi en 2017, le Bureau des étudiants de l’ESA (BDE) ne cesse de se développer. Ayant pour mission « d’animer la vie étudiante, créer des clubs, organiser des événements, mais également soutenir les différents projets et activités de l’ESA et renforcer les liens de la communauté étudiante », il vient de lancer trois nouveaux clubs étudiants : un club d’escrime, un club de luxe et un club de leadership. Sa fondatrice Sabine Habibian a œuvré depuis son entrée professionnelle à l’ESA, il y a trois ans, en tant que coordinatrice des événements pour son établissement. En effet, la jeune femme, qui a poursuivi ses études universitaires en France, y a découvert les BDE français, a intégré plusieurs bureaux et, inspirée par son expérience, a décidé de reproduire cela au Liban. Malheureusement, son projet ne verra pas le jour immédiatement. Comme l’ESA est un établissement apolitique et non religieux et qu’au Liban, tout club impliquant des élections risque d’ouvrir l’arène à des débats politiques et/ou religieux, l’École des affaires a préféré au début protéger ses valeurs et ne pas créer de BDE. « J’ai donc pris l’initiative de rédiger avec les étudiants une charte dont le premier article garantit le caractère apolitique, laïc et non discriminatoire du BDE. Cette charte sera signée et portée d’année en année par le bureau nouvellement élu », explique Sabine Habibian. Et c’est ainsi qu’en 2017 avec l’accord de la direction, le BDE voit le jour à l’ESA.


Du réseautage, du social et de l’administratif

Sabine Habibian compare le BDE à « une mini-entreprise composée d’un président, d’un vice-président, d’un secrétaire, d’un trésorier et d’un responsable de la communication ». Chaque année, les listes des étudiants candidats qui souhaitent se présenter pour la prochaine année sont soumises au vote. « J’encourage fortement tous les étudiants à intégrer un bureau, quel qu’il soit. C’est une expérience extrêmement constructive », indique avec enthousiasme la fondatrice du BDE de l’ESA.

Parmi les événements organisés et les activités menées par le BDE figurent le week-end d’intégration, les dîners de Noël, des barbecues dans les jardins de l’ESA, ainsi que la vente d’un livre rédigé par l’un des membres du BDE, dont les profits ont été versés au Children Cancer Center of Lebanon. Par ailleurs, le BDE soutient les projets de l’ESA comme par exemple le goûter offert aux enfants pris en charge par l’association Tahaddi.

Par ailleurs, les nouveaux clubs créés par le BDE ont mené à la création de deux bureaux, celui des sports et celui des arts.

Mais le BDE va au-delà des activités sociales et culturelles ; en effet, le bureau permet à l’administration de l’ESA de mieux comprendre les besoins des étudiants ; il devient leur interlocuteur. « Je trouve que le bureau apporte énormément à l’École; grâce aux événements organisés par les membres et les clubs du BDE, les étudiants deviennent les principaux ambassadeurs de l’ESA, contribuant au rayonnement de son image », conclut Sabine Habibian.



Lire aussi

Le centre de recherche de l’ESA dynamise ses activités

« La musique, c’est la vie... »

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

La soixante-treizième heure

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement se réunit aujourd’hui, mais la crise de confiance est trop profonde

Commentaire de Anthony SAMRANI

Le réveil d’une nation

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants