X

À La Une

La Syrie ouvre son espace aérien à la compagnie Qatar Airways

diplomatie

"L'accord est basé sur le principe de réciprocité, SyrianAir ayant continué d'utiliser l'espace aérien qatari et n'ayant jamais cessé de voler à destination de Doha durant la guerre", affirme le ministre syrien des Transports. 

OLJ/AFP
23/04/2019

La Syrie a donné son accord à la compagnie Qatar Airways d'utiliser son espace aérien, après des années de conflit et de rupture des liens diplomatiques entre Doha et Damas.

"Le ministre syrien des Transports Ali Hammoud a accepté d'accorder à la compagnie Qatar Airways l'autorisation d'utiliser l'espace aérien syrien", a indiqué son ministère tard lundi sur sa page Facebook. Cette autorisation fait suite à "une demande soumise par l'autorité qatarie de l'aviation civile", a ajouté le communiqué. "L'accord est basé sur le principe de réciprocité, SyrianAir ayant continué d'utiliser l'espace aérien qatari et n'ayant jamais cessé de voler à destination de Doha durant la guerre", a ajouté le ministère.
M. Hammoud a qualifié de "pas très important" cette décision qui devait selon lui permettre à la Syrie "d'engranger des revenus supplémentaires en devises" étrangères.

Depuis le déclenchement du conflit en Syrie en 2011, de nombreuses compagnies aériennes ont arrêté de desservir ce pays ou même d'emprunter son espace aérien, par crainte d'entrechoc avec des avions militaires, nombreux à sillonner les airs. Le contournement de la Syrie a toutefois "eu un impact sur les prix de billets (...) et le temps" de vol, causant "des pertes significatives pour ces compagnies", a rappelé le ministre syrien.

(Pour mémoire : Une délégation jordanienne à Damas pour parler d'une reprise des vols commerciaux)


Le Qatar a joué un rôle déterminant dans la guerre civile syrienne en fournissant des armes à des groupes rebelles. Il a rompu au début du conflit ses liens avec la Syrie, suspendue de la Ligue arabe fin 2011.

Des sources diplomatiques ont fait état d'efforts discrets pour rétablir les relations entre les deux pays, mais le ministre qatari des Affaires étrangères Mohammad Ben Abel cheikh Mohammad ben Aderrahmane Al-Thani a nié en janvier toute éventuelle "normalisation".

Les compagnies aériennes qataries ne peuvent toujours pas utiliser les espaces aériens saoudien, émirati et bahreïni en raison de la crise diplomatique qui secoue le Golfe depuis environ deux ans. Ces trois pays, en plus de l'Egypte, ont rompu en juin 2017 avec le Qatar lui imposant un blocus économique et diplomatique. Riyad et ses alliés accusent le Qatar de ne pas prendre assez de distance avec l'Iran, puissance régionale chiite rivale de l'Arabie saoudite sunnite, et de soutenir des groupes islamistes radicaux, ce que Doha nie.


Pour mémoire
Le retour de la Syrie sur la scène diplomatique, pas à pas

Après les Émirats, Bahreïn pourrait rouvrir son ambassade à Damas

Reprise des vols entre la Syrie et la Russie, annonce le Moscow Times

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA SYRIE OUVRE SON ESPACE AERIENS A TOUS LES AUTRES ... C,EST AUX AUTRES D,ACCEPTER D,Y ALLER.

AIGLEPERçANT

Houlala , ça va vexer le Grand frère wahabite.

Vous allez voir , la bensaoudie va vouloir faire mieux, en ouvrant carrément un aéroport à Damas.

Que peuvent ils apporter d'autres, ils n'ont rien d'autres à offrir .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La délicate position du Liban aux rencontres de La Mecque

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants