X

Auto

Jreissati encourage l’adoption des voitures électriques et hybrides

e-MotorShow® Middle East

Le ministre de l’Environnement assure que le Liban va accroître sa dépendance aux énergies renouvelables de 12 % d’ici à 2020 et réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 30 % d’ici à 2030.

J.M. | OLJ
13/04/2019
Le premier Salon automobile au Moyen-Orient dédié aux voitures électriques et hybrides, l’e-MotorShow® Middle East, a ouvert ses portes jeudi au Forum de Beyrouth et se clôturera lundi soir. Il présente aux amoureux des voitures l’unique opportunité d’être les premiers à voir et tester les plus récentes voitures électriques que les plus grandes marques automobiles ont importées au Liban, comme Audi, BMW, BYD, Chevrolet, GAC, Hyundai, Jaguar, Mercedes-Benz, Porsche, Renault et Volvo. Cet événement permet de découvrir tout ce qui concerne ces nouvelles technologies par le biais de sessions interactives, dans le cadre d’une plateforme de discussions techniques journalières. Premier de son genre dans la région, l’événement est organisé par la société e-EcoSolutions pour le développement durable, sous le patronage du ministre de l’Environnement, Fady Jreissati, et en collaboration avec l’Association des importateurs automobiles au Liban (AIA), avec le groupe pétrolier Medco pour sponsor-titre.

Des officiels du gouvernement ainsi que de hauts responsables de l’industrie automobile ont assisté à la cérémonie d’ouverture, au cours de laquelle des tests de conduite gratuits de voitures électriques et hybrides ont été organisés. De même, des célébrités, des experts internationaux et des centaines de visiteurs étaient également présents. À cette occasion, le ministre Jreissati, les présidents d’e-EcoSolutions et de l’AIA ainsi qu’une représentante de Medco ont pris la parole.

« Le secteur des transports est la principale source de pollution de l’air en milieu urbain, consommant plus de 40 % du pétrole utilisé et générant 23 % des émissions de gaz à effet de serre. La coopération avec le ministère de l’Énergie et de l’Eau ouvre donc la voie à l’utilisation des carburants de substitution dans le secteur des transports », a déclaré le ministre de l’Environnement. « Dans le but d’encourager le public à utiliser les voitures hybrides et électriques au Liban et contribuer ainsi à la préservation de l’environnement, et sur ma proposition, la loi du budget général pour 2019 prévoit des avantages fiscaux pour les voitures écologiques neuves », a ajouté M. Jreissati. Il a également confirmé que « dans le cadre de la mise en œuvre de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, le Liban s’est volontairement engagé à accroître sa dépendance aux énergies renouvelables jusqu’à 12 % d’ici à 2020 et à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 30 % d’ici à 2030 ».

Lobbying fructueux de l’AIA

Prenant la parole à son tour, le PDG d’e-EcoSolutions, Gilbert Tégho, a déclaré : « Organiser le premier e-MotorShow® au Moyen-Orient dans les circonstances actuelles au Liban était un véritable défi, qui se traduit aujourd’hui par un triomphe important pour le Liban et pour tous ceux qui participent à cet événement. Grâce à e-EcoSolutions et à ses initiatives précédentes, le Liban a pu se démarquer en matière de développement durable, et nous sommes très fiers aujourd’hui de présenter cette exposition qui permet de positionner le Liban sur la carte internationale des événements innovants. Nous remercions tous ceux qui ont cru en nous et en cette initiative, les importateurs de voitures en particulier qui ont fait preuve de leadership sur le marché des véhicules électriques et qui se sont efforcés d’y sensibiliser les consommateurs libanais. »

De son côté, Samir Homsi, président de l’AIA, a assuré que « grâce au lobbying effectué par l’AIA auprès du gouvernement et du Parlement, un tarif douanier spécial pour les véhicules électriques et hybrides a été adopté – aucun droit de douane sur les véhicules électriques, 20 % de droits de douane sur les véhicules hybrides privés et 10 % sur les véhicules hybrides publics, au lieu de 20 % jusqu’à un montant de 20 000 000 LL et 50 % pour un montant de plus de 20 000 000 LL pour toute voiture non électrique ou hybride ». Et M. Homsi de poursuivre : « Cela représente une importante contribution de la part de l’AIA pour un environnement plus propre, sachant que dans d’autres pays, les gouvernements accordent des avantages pour les véhicules électriques et hybrides. »

Clôturant les discours, la directrice marketing et ventes au détail de Medco, Michèle Chammas Garzouzi, a dit : « Félicitations au Liban et au Moyen-Orient pour le Medco e-MotorShow®. Nous sommes fiers de diriger l’industrie vers les chargeurs de véhicules électriques. Medco vous fait passer à la prochaine étape de votre vie, celle qui est électrique et plus écologique. À partir de cette étape, toute action responsable en faveur de l’environnement est une nécessité. Comme nous agissons, la planète réagit. »

Rappelons que l’e-MotorShow® est ouvert quotidiennement de 14h00 à 22h00, lundi 15 avril inclus. Enfin, signalons que pour réduire les files d’attente aux portes du Forum de Beyrouth, toute personne souhaitant y assister peut acheter un billet à l’avance sur le site www.e-motorshow.com.


Pour mémoire 

Le ministre libanais de l'Environnement arrive place de l'Etoile à bord d'une voiture écolo

À la une

Retour à la page "Auto"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants