X

À La Une

Jeanine Pirro, pasionaria d’origine libanaise de Trump, au cœur d’une polémique

Etats-unis

Après des commentaires sur le voile d’une jeune élue du Congrès, l’animatrice d’une émission sur Fox news aurait été suspendue.

18/03/2019

Jeanine Pirro, célèbre animatrice américaine d’origine libanaise d’un talk-show diffusé sur la chaîne conservatrice Fox News, se trouve au cœur du dernier coup de colère de Donald Trump. Le président américain n’a, en effet, pas supporté de voir que l’émission hebdomadaire de Mme Pirro, intitulée « Justice with Judge Jeanine », ait été déprogrammée, samedi dernier, par les responsables même de Fox News après que l’ancienne juge ait critiqué le hijab porté par une jeune élue du Congrès, Ilhan Omar.

Jeanine Pirro avait lancé : « Réfléchissez-y : Omar porte le hijab. Son adhésion à la doctrine islamique est-elle une indication de son adhésion à la charia, qui, en soi, est antithétique à la Constitution des Etats-unis ? »

Des propos qui ont été rejetés par Fox news qui a souligné que personne ne devrait remettre en question l’engagement de quiconque envers la Constitution en raison de sa foi ou de son pays d’origine. Dans une déclaration, Mme Pirro a assuré que « son intention était de poser une question et de lancer le débat ». Elle a également invité Ilhan Omar à participer à son émission, qui bien que déprogrammée samedi dernier, n’ait pas été officiellement suspendue par Fox news.

Le président Trump a rapidement adressé son soutien à Jeanine Pirro. « Les démocrates de la gauche radicale, travaillant en étroite relation avec leur partenaire adoré, les médias Fake News, utilisent tous les tours du manuel pour FAIRE TAIRE la majorité dans notre pays », a réagi le président sur Twitter. « Bring Back Judge Jeanine Pirro » (Ramenez la juge Jeanine Pirro), a encore lancé le président dimanche, alors que l’émission de Mme Pirro n’avait pas été programmée la veille.

Jeanine Pirro, ancienne procureur de l’Etat de New York, est une personnalité iconique de la chaîne de Fox News, où elle officie tous les samedis soir, depuis 2011, dans son émission « Justice with Judge Jeanine ». Une émission dans le cadre de laquelle Mme Pirro allume régulièrement les feux de la polémique.

Affiliée au parti républicain et totalement trumpiste, elle affiche un soutien sans faille pour le président depuis sa campagne électorale. Tant et si bien que tout le monde s’attendait à ce qu’elle décroche un poste dans son administration. Si cela n’a pas eu lieu, elle a néanmoins continué de défendre toutes les prises de position du chef d’Etat.

Âgée de 68 ans, Jeanine Pirro a deux enfants nés de son mariage avec un lobbyiste d’origine italienne, Albert Pirro, dont elle a divorcé en 2013.

Jeanine Pirro, née Fares dans l’Etat de New York, est la fille d’Esther Awad, mannequin qui l’a familiarisée avec sa culture d’origine, et de Nasser Ferris (version américanisée de Farès), dit Léo, vendeur de caravanes. « J’ai fréquenté une école catholique où tout le monde était d’origine irlandaise, c’est-à-dire blond aux yeux bleus et moi j’étais différente », dira-t-elle à la revue al-Mohajer.

Après des études d’histoire, elle se consacrera au droit. D’abord juge, elle fut la première femme à devenir procureure du Comté de Westchester. En 2005, elle annonce sa candidature au poste de sénateur de New York sous l'étiquette républicaine face à Hillary Clinton. Elle est alors financièrement soutenue par Donald Trump. Mais face aux sondages qui la donnent perdante, elle se retire de la course après deux mois de campagne. Dans la foulée, elle devient procureure générale de New York.

Lors d’un voyage au Liban, alors qu’elle était étudiante, elle avait été particulièrement marquée par la vallée de la Békaa. Elle n’a, en revanche, pas suivi le conseil de sa mère d’apprendre l’arabe.


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

MIROIR ET ALOUETTE

Elle fera des émules chez les liba-niaises. C'est sûr.

Jean Michael

L'image meme de l'EXTREME droite. Esprit obtus.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les messages internes de Nasrallah et leurs différentes interprétations

Pause verte de Suzanne BAAKLINI

Déchets : de l’urgence de sortir de l’improvisation et d’instaurer un vrai débat

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants