X

Moyen Orient et Monde

Quatre blessés dans une attaque au couteau à Marseille, l’agresseur abattu

OLJ
20/02/2019

Un homme a blessé hier quatre personnes à l’arme blanche sur la Canebière, au cœur de Marseille, avant de menacer les policiers de la BAC (brigade anticriminalité) qui ont ouvert le feu pour le neutraliser, a-t-on appris de source policière. L’agression est un « acte de droit commun », a déclaré le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux en soirée. « Il n’y a rien qui permette, pour l’instant, de le considérer comme un acte terroriste, mais on continue à vérifier », a ajouté le procureur, au cours d’une conférence de presse. L’agresseur, âgé de 36 ans, qui a ensuite été tué par la police alors qu’il brandissait une arme de poing, « ne prononce aucun mot, aucune parole, comme “Allah Akbar” par exemple, de nature à laisser penser à un acte terroriste », a ajouté M. Tarabeux.

L’homme armé d’un couteau a blessé deux personnes dans une rame du tramway avant de s’en prendre à deux autres victimes dans la rue. Un seul des blessés a été « médicalisé », a-t-on appris de source proche de l’enquête.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants