Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - USA

Trump traite les chefs du renseignement américain de « naïfs »

Les mots surprennent dans la bouche d’un président américain : Donald Trump a accusé hier les chefs de ses propres services de renseignements d’être « naïfs », après avoir été contredit par ces derniers sur plusieurs axes majeurs de sa politique étrangère. Si ce n’est pas la première fois que Donald Trump s’en prend à ces grandes agences fédérales très respectées aux États-Unis, cette salve de tweets se distingue par son ton particulièrement agressif et ironique. Mardi, devant le Sénat, Gina Haspel, directrice de la CIA, et Dan Coats, directeur du renseignement, tous les deux nommés par Donald Trump, avaient dressé un tableau des grandes menaces mondiales reflétant un désaccord marqué avec l’analyse du locataire de la Maison-Blanche sur la Syrie, la Corée du Nord ou encore l’Iran. « Les membres des services de renseignements semblent être extrêmement passifs et naïfs concernant les dangers que représente l’Iran. Ils ont tort ! » a tweeté M. Trump hier matin. « Méfions-nous de l’Iran. Les membres des services de renseignements devraient peut-être retourner à l’école! » a-t-il encore écrit. Sur la Syrie et la Corée aussi, Donald Trump a tenu à répondre, par courts messages interposés, aux conclusions du renseignement américain.

Les mots surprennent dans la bouche d’un président américain : Donald Trump a accusé hier les chefs de ses propres services de renseignements d’être « naïfs », après avoir été contredit par ces derniers sur plusieurs axes majeurs de sa politique étrangère. Si ce n’est pas la première fois que Donald Trump s’en prend à ces grandes agences fédérales très...
commentaires (1)

Pour cela il a parfaitement raison. Si les services de renseignement pensent le contraire c'est qu'il y a anguille sous roche...

Pierre Hadjigeorgiou

16 h 05, le 31 janvier 2019

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Pour cela il a parfaitement raison. Si les services de renseignement pensent le contraire c'est qu'il y a anguille sous roche...

    Pierre Hadjigeorgiou

    16 h 05, le 31 janvier 2019

Retour en haut