X

À La Une

Décès du réalisateur Georges Nasser, pionnier du cinéma libanais

Liban
OLJ
23/01/2019

Le réalisateur libanais Georges Nasser est décédé mercredi matin, a annoncé l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Il était âgé de 92 ans. Né à Tripoli en 1927, Georges Nasser a étudié le cinéma à l'Université de Californie (UCLA) aux Etats-Unis avant de retourner au Liban.

Il est le premier réalisateur à avoir représenté officiellement le Liban au Festival de Cannes en 1957 avec le film "Ila Ayn" (Vers où ?). Ce film était aussi le premier film d'auteur libanais et le premier ayant représenté le Liban internationalement, positionnant ainsi le pays sur la carte du cinéma mondial.  En 1962, son film Le petit étranger a également été sélectionné à Cannes.

En 2017, soixante ans après sa sélection officielle au Festival de Cannes, Abbout Productions et la Fondation Liban Cinéma ont présenté une copie nouvellement restaurée d'Ila Ayn ? qui a été projetée dans la prestigieuse section Cannes Classics dans le cadre de la 70e édition cannoise. La boîte de production libanaise et la FLC, qui œuvrent pour le renouveau du cinéma libanais, ont initié la restauration du film, convaincues qu'il est  "un trésor national qui devrait être préservé et redécouvert par le public à l'occasion de son 60e anniversaire".

Nasser était également professeur à l'Académie libanaise des beaux-arts (ALBA). 

Des funérailles populaires seront organisées demain jeudi en l'église Saint Maron à Tripoli.

Début janvier, le Liban apprenait la disparition d'un autre grand nom du cinéma libanais. Cinéaste, photographe et journaliste-reporter, Jocelyne Saab a succombé à la maladie, le 7 janvier à Paris, à l’âge de 70 ans.


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pourquoi je (ne) quitte (pas) « L’Orient-Le Jour »

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de plan général pour déstabiliser le Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants