Moyen Orient et Monde

La France se retirera militairement de la Syrie en cas de « solution politique »

OLJ
11/01/2019

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré hier que la France se retirerait militairement de Syrie quand une « solution politique » sera trouvée. « Nous sommes présents en Irak, nous sommes très modestement présents en Syrie en accompagnement des Américains », a-t-il dit sur la chaîne d’information Cnews. La présence de forces spéciales françaises en Syrie n’est que rarement reconnue par les autorités françaises. « Évidemment quand il y aura une solution politique, nous nous retirerons », a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Le chef de la diplomatie française s’est félicité de « l’inflexion » apparente du président américain Donald Trump qui, après avoir annoncé de façon intempestive en décembre le retrait des 2 000 soldats américains en Syrie, a temporisé en déclarant que ce retrait se ferait à un « rythme adapté ». « Aujourd’hui, il annonce que le retrait se fera de manière plus lente (...), sans doute grâce aux pressions diverses qu’il a pu avoir, y compris de la France. Le président Macron s’en est entretenu avec lui à plusieurs reprises et il semble qu’il y ait une inflexion que je trouve positive », a déclaré Jean-Yves Le Drian. Le ministre a par ailleurs insisté hier sur la nécessité d’assurer « au niveau international la préservation de la sécurité des Kurdes » syriens, « nos meilleurs alliés » dans la lutte contre l’EI au Levant et qui seraient directement menacés par un retrait des forces américaines.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants