X

À La Une

Trump a évoqué l'extradition de Gülen avec Erdogan, selon le chef de la diplomatie turque

Turquie

Mevlut Cavusoglu juge qu'Ankara pourrait coopérer avec le président Bachar el-Assad s'il obtient une nouvelle légitimité démocratique. 

OLJ/Reuters
16/12/2018

Donald Trump a assuré à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, que son administration faisait le nécessaire pour extrader Fethullah Gülen auquel Ankara impute le coup d'Etat manqué de juillet 2016, a annoncé dimanche le ministre turc des Affaires étrangères.

"En Argentine, Trump a déclaré à Erdogan qu'ils travaillaient à l'extradition de Gülen et d'autres personnes", a déclaré Mevlut Cavusoglu, évoquant le sommet du G20 qui s'est déroulé il y a deux semaines à Buenos Aires.

La Turquie réclame de longue date l'extradition de l'opposant, autrefois proche du chef de l'Etat, qui vit en exil aux Etats-Unis depuis 1999, mais Washington a fait savoir à plusieurs reprises que son sort dépendait de la justice.

Selon la presse américaine, l'administration Trump chercherait un moyen de légal de justifier son extradition pour convaincre Ankara de cesser de faire pression sur l'Arabie saoudite au sujet de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, ce que la Maison blanche a démenti.

"J'ai vu récemment une enquête crédible du FBI sur la manière dont l'organisation de Gülen échappe au fisc", a poursuivi Mevlut Cavusoglu, qui s'exprimait en marge d'une conférence à Doha.

Évoquant la Syrie, où la Turquie soutient une branche de l'insurrection, le chef de la diplomatie a jugé qu'Ankara pourrait coopérer avec le président Bachar el-Assad s'il obtient un nouvelle légitimité démocratique. 


Lire aussi
Turquie: nouvelle purge dans les rangs de l'armée

En Turquie, nouvelles arrestations d'universitaires et figures de la société civile

Pas de lien entre Khashoggi et Gülen, dit la Turquie

Trump reçoit le pasteur libéré et salue un "pas énorme" pour les relations avec Ankara

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'Orient-Le Jour

Bonjour,
Merci pour votre commentaire, la faute a bien été corrigée.
Bien à vous,

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SECONDE LIGNE DU TITRE SOUS LA PHOTO DOIT LIRE -UNE- NOUVELLE LEGITIMITE...

FÊTE ACCOMPLIE

C'est dans les habitudes des usa de vendre ses pions à la moindre incartade.

Pauvres kurdes et alliés du complot au Yémen et en Syrie du héros Bachar.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA BETE NOIRE D,ERDO QUI EST PRET A DES DECULOTTAGES MAJEURS POUR AVOIR SA TETE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SECONDE LIGNE SOUS LA PHOTO : une legitimite.

Sarkis Serge Tateossian

Du blabla à la turque.
Du baratin.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué