X

À La Une

Ordre des journalistes : la liste de "L'unité syndicale" remporte l'élection du conseil

Liban

André Kassas a fait savoir vendredi matin qu'il rendait son mandat, faisant valoir que les résultats des élections "contredisaient ses convictions et ses accomplissements", et appelant à respecter "les équilibres et le Pacte national".

OLJ
07/12/2018

La liste "L'unité syndicale", soutenue par le mouvement Amal, les Kataëb, le Parti socialiste progressiste et le Courant du Futur, a remporté la majorité des sièges du conseil de l'Ordre des journalistes, à l'issue des élections de jeudi, rapporte vendredi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Cette liste était menée par Joseph Kosseifi (367 voix), et comprend notre consœur Scarlett Haddad (264 voix), notre confrère Khalil Fleyhane (293 voix), ainsi que Wassef Awada (305 voix), Georges Bkassini (252 voix), Georges Chahine (295 voix), Youmna Chakar Ghorayeb (277 voix), Nafez Kawwas (336 voix)  et Ali Youssef (231 voix). Les trois autres membres de la liste n'ont pas réussi à être élus aux 12 postes prévus. Il s'agit de May Sarbay Chehab, Salah Takieddine et Ahmad Darwiche.

Les trois journalistes ayant été élus sont le président sortant de l'ordre, Elias Aoun (290 voix), André Kassas (270 voix) et Habib Chlouk (270 voix). Ils appartiennent à la liste "La décision libre", appuyée par les Forces libanaises.

Toutefois, André Kassas a fait savoir vendredi matin qu'il rendait son mandat, faisant valoir que les résultats des élections "contredisaient ses convictions et ses accomplissements", et appelant à respecter "les équilibres et le Pacte national", en allusion vraisemblablement à la parité islamo-chrétienne au sein de l'Ordre.

Enfin, deux autres candidats indépendants, May Abboud Abi-Akl et Antoine Michel Chidiac, ont été battus après avoir récolté respectivement 163 et 56 voix.


Pour mémoire

Compétition fiévreuse à l’ordre des journalistes

Deux listes se disputent aujourd’hui le conseil de l’ordre des journalistes

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Bon courage avec b.

Décidemment les iPhones me jouent des tours.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

C,EST UNE HONTE DE VOIR LES JOURNALISTES AFFILIES ET AU SERVICE DES PARTIS POLITIQUES. HONTE !

Sarkis Serge Tateossian

Non courage... Bien-sûr.

Sarkis Serge Tateossian

Une telle instance ne serait-elle pas Plus rayonnante et plus legitime aux yeux du monde en respectant d'avantage la représentativité de toutes les tendances, et couleurs du pays ?

Tout système de trust devient suspect et tendancieux.

Non courage aux élus.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué