X

Économie

La Banque mondiale prête à aider le Liban à réformer le secteur de l’électricité

Infrastructures
OLJ
30/10/2018

En visite au Liban depuis dimanche, le directeur du pôle énergie et industries extractives de la Banque mondiale, Riccardo Puliti, a affirmé hier lors d’une réunion avec le ministre sortant des Finances, Ali Hassan Khalil, la détermination de l’organisation à « fournir au Liban une assistance financière et technique » pour engager le processus de réforme du secteur de l’électricité.

M. Khalil a, pour sa part, souligné « l’importance de trouver une solution durable » pour ce secteur, dont la gestion « a épuisé les finances publiques ». M. Puliti, qui doit quitter le Liban au milieu de la semaine, a également rencontré le Premier ministre désigné Saad Hariri plus tard dans la journée. Électricité du Liban (EDL), l’établissement public détenant le monopole de la production au Liban, ne génère pas assez de courant pour répondre à la demande, tandis que les subventions sur les prix du carburant consommé par les centrales libanaises représentent un des plus importants postes de dépense budgétaire. La réforme de l’électricité fait partie des principaux engagements pris par le Liban lors de la conférence dite CEDRE à Paris, au cours de laquelle les soutiens du pays ont promis de débloquer plus de 11 milliards de dollars de prêts et dons pour permettre au pays de réhabiliter ses infrastructures. En parallèle, la société américaine Primesouth, spécialisée dans la gestion d’infrastructures énergétiques, a annoncé hier dans un communiqué la fin des travaux de réhabilitation des équipements de la centrale de Deir Ammar (Liban-Nord), augmentant sa capacité de 450 à 470 mégawatts (MW) et réduisant sa consommation de fuel. La société a remporté en 2016 un appel d’offres pour gérer cette centrale et celle de Zahrani (Liban-Sud) pendant cinq ans, avec une proposition de 339 millions de dollars. L’annonce a servi de prétexte à un déjeuner organisé hier dans les locaux de la centrale en présence notamment du ministre sortant de l’Énergie, César Abi Khalil.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Simple calcul :
Le hezb a plus de 150000 fusées puissantes: 150000 / 365 jours par an = 411 années d'éclairage gratuit grâce à la générosité iranienne, en plus on aura aussi droit à de l'éclairage supplementaire grâce à la contribution de nos voisins au sud.
Avec tout ces éblouissements qui a besoin de la banque mondiale?? ...
Yallah je signe...

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants