Rechercher
Rechercher

Médias

Vague de soutien à Paula Yacoubian après l’insulte d’un journaliste de l’OTV

Paula Yacoubian a été la cible d'insultes dégradatnes de la part du journaliste Joseph Abou Fadel. Photo DR

La réplique sexiste lancée récemment par un journaliste de la chaîne OTV (aouniste) à l’adresse de Paula Yacoubian, députée de Beyrouth, qui avait ironisé sur le voyage du président de la République, Michel Aoun, à New York, a suscité des commentaires indignés au sein de la classe politique. Évoquant l’affaire de l’avion de la MEA en partance pour Le Caire et qui a été évacué de ses passagers à la dernière minute pour accueillir les membres de la délégation présidentielle, Mme Yacoubian avait écrit la semaine dernière sur Twitter : « Notre père à tous en est arrivé à faire descendre les gens des avions. » Dans sa réponse, le journaliste Joseph Abou Fadel a dit sur l’antenne de l’OTV, en s’adressant à Mme Yacoubian : « En ce qui te concerne, nous ne savons pas à combien de personnes tu as donné la tétée »...

Ces propos ont provoqué un tollé dans les milieux politiques et sur les réseaux sociaux, des députés et des internautes venant à la rescousse de Paula Yacoubian. Bilal Abdallah, député PSP du Chouf, a tweeté que « ce n’est pas la première fois que ce journaliste dépasse les limites de la bienséance ». S’adressant à Mme Yacoubian, il a écrit, reprenant un célèbre dicton : « C’est aux arbres fruitiers qu’on jette la pierre. »

Michel Moawad, député de Zghorta, a pour sa part qualifié dans un tweet « d’inadmissibles » les propos tenus par le journaliste de l’OTV. Son collègue Neemat Frem (Kesrouan) a, de son côté, estimé sur les réseaux sociaux que « les bonnes mœurs se perdent et nous sommes désormais condamnés à entendre des réactions insultantes qui ne représentent pas la presse et les médias libanais ».

Kollouna Watani, une coalition de la société civile, dans le cadre de laquelle Mme Yacoubian se présentait aux législatives du 6 mai dernier, a appelé le journaliste à présenter immédiatement des excuses. « Un journaliste ne saurait tenir de tels propos. Joseph Abou Fadel a utilisé des termes sexistes et vulgaires qui portent avant tout atteinte à l’OTV », souligne un communiqué de la coalition, qui a mis également en garde contre le fait de « tenir ce genre de propos dans la vie politique car cela constitue une menace pour la vie démocratique dans le pays ».

Le parti des Verts a appelé, de son côté, le ministère de l’Information à prendre les mesures nécessaires contre M. Abou Fadel, soulignant dans un texte que « les propos tenus dans certains médias n’obéissent plus aux règles élémentaires de la bienséance ».


Lire aussi

Paula Yacoubian aux jeunes : Il faut convaincre les Libanais qu’il y a une alternative

Pour mémoire

Environnement : Paula Yacoubian propose une loi pour interdire l'importation d'objets électroniques usagés

Déchets de Bourj Hammoud : Paula Yacoubian porte plainte contre X

Yacoubian entendue par la juge Ghada Aoun


La réplique sexiste lancée récemment par un journaliste de la chaîne OTV (aouniste) à l’adresse de Paula Yacoubian, députée de Beyrouth, qui avait ironisé sur le voyage du président de la République, Michel Aoun, à New York, a suscité des commentaires indignés au sein de la classe politique. Évoquant l’affaire de l’avion de la MEA en partance pour Le Caire et qui a été...

commentaires (13)

Avouons que le journaliste de l’OTV et son interlocuteur sont des hommes vulgaires et il est triste de donner l'antenne à de tels hommes.

Antoine Sabbagha

18 h 00, le 03 octobre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • Avouons que le journaliste de l’OTV et son interlocuteur sont des hommes vulgaires et il est triste de donner l'antenne à de tels hommes.

    Antoine Sabbagha

    18 h 00, le 03 octobre 2018

  • Eh oui, de tels propos ne devraient pas surprendre. Quand on est plouc c'est ad vitam eternam.

    Remy Martin

    16 h 34, le 03 octobre 2018

  • Malheureusement quoi qu'on dise, quand ça pue ça pue de partout... Et ce soit disant journaliste n'en ait que l'une des cheminées... Courage à Paula Yacoubian, l'une des rares députés œuvrant sérieusement pour les citoyens.

    Wlek Sanferlou

    15 h 26, le 03 octobre 2018

  • Ca ettonne qui? c'est la meme OTV qui avait insulte une personne de son propre parti OTV c'est CPL Si le CPL qui n'a rien dit encore couvre cette affaire il sera rabaisser au niveau de l'OTV Courage Mm Yacoubian vous avez le soutien de tous les Libanais mais malheureusement la politique au Liban est devenue tellement sale que rien n'ettonne plus. Au fait je n'ai pas vu le ministre de la Justice demande une enquete sur ces propos et une convocation a la surete alors que M Yacoubian est une depute et on le fait pour bien moins que rien ( une fille de 18 ans requis de se presenter a la surete pour un petit mot dans facebook ….. )

    LA VERITE

    14 h 25, le 03 octobre 2018

  • La réplique de "La Voix de son Maître" (His Master's Voice) le pseudo-journaliste Joseph Abou-Fadel à l'encontre de la députée Paula Yacoubian, relève de la catégorie des blagues lourdes que l'on entendait à la rue al-Moutanabbi à l'Est de la Place-des-Canons.

    Honneur et Patrie

    13 h 50, le 03 octobre 2018

  • Il fut un temps où le discours médiatique ou politique avait un semblant de retenu, et cela n'était pas lié aux affiliations des uns et des autres. Là nous ne touchons pas seulement le fond, mais nous nous noyons dans les eaux usées... quelle honte.

    lila

    12 h 32, le 03 octobre 2018

  • bien entendu, aucune personne parmi les aounistes de souche n'en a ete scandalise. CELA VEUT DIRE BEAUCOUP, BEAUCOUP TROP.

    gaby sioufi

    10 h 57, le 03 octobre 2018

  • MINABLE!!! de mal en pire. Chaque jour qui passe ce pays perd de sa grandeur.

    rayelie

    10 h 41, le 03 octobre 2018

  • En effet de tels propos inadmissibles ternissent l'image du Liban tout court. Comment peut-on admettre au sein de cette noble profession de journaliste de tels individus irrespectueux et dépourvu de tout savoir élémentaire. Contrôler ses émotions et sa colère est la première des leçons pour un journaliste.

    Sarkis Serge Tateossian

    10 h 24, le 03 octobre 2018

  • M. Joseph Abou Fadel a dû suivre un enseignement politique très ancien, selon lequel; "fais parler de toi, en bien ou en mal, peu importe". Le vrai problème est qu'il n'a pas été puni par son employeur. Par exemple, en l'obligeant à prendre un congé forcé sans salaire. En analysant cette insulte on réalise qu'elle touche chaque femme d'une façon personnelle et insupportable. Le déclin du moral est bien pire que celui des consciences.

    MGMTR

    10 h 11, le 03 octobre 2018

  • Ce dit journaliste doit s'excuser publiquement et sur le champ ou bien il faut que la OTV chaîne de Télé respectable le démette immédiatement de ses fonctions. Même si je ne suis pas d'accord avec les propos de Madame Yacoubian, Le President Aoun n'ayant absolument rien à voir avec cette mascarade de l'avion de la MEA, personne n'a le droit d'insulter Madame Yacoubian. D'ailleurs l'insulte n'est utilisée que lorsqu'on est à court d'arguments.

    Liberté de Penser

    10 h 00, le 03 octobre 2018

  • Indigne du code professionhel auquel appartient ce triste personnage et de l'école politique qu'il est censé représenter...! Maintenant que cette dernière est au pouvoir, une auto épuration s'impose pour ne pas faire supporter au régime, les maladresses et les grossièretés de ceux qui parlent en son nom...

    Salim Dahdah

    09 h 20, le 03 octobre 2018

  • Pour se défendre , un aouniste devient pire que les aounistes.

    Saleh Issal

    02 h 29, le 03 octobre 2018