Économie

Différend Djibouti / Dubaï : le terminal du port de Doraleh nationalisé

Crise
OLJ
11/09/2018

Le gouvernement djiboutien a ordonné la nationalisation du terminal de conteneurs du port de Doraleh, au cœur d’un différend entre Djibouti et Dubaï, selon un communiqué envoyé hier à la presse. L’annonce de la nationalisation du terminal, dont les parts étaient précédemment détenues à 66 % par l’État djiboutien et à 33 % par Dubai Ports World, l’un des grands acteurs mondiaux de la gestion des ports, est le dernier épisode en date du différend qui oppose Djibouti et Dubaï. Fin février, Djibouti avait résilié le contrat de concession du terminal de Doraleh attribué à DP World, estimant que ce contrat contrevenait à la souveraineté nationale du pays.

Ce terminal, situé à l’ouest du port de Djibouti, était exploité depuis sa création en 2006 par DP World sur la base d’une concession de longue durée. Il est essentiel pour l’approvisionnement de l’Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué