X

Technologies

Huawei, la force tranquille d’un fabricant sorti de l’ombre

SMARTPHONES

En d’autres temps, on se serait exclamé : « 2001 Space Odyssey ! » Ceci pour donner la véritable mesure de l’ambiance hautement technologique qui règne dans la pléthore des bâtiments du géant chinois des smartphones Huawei.

04/08/2018

Rien que par la superficie des lieux, l’envergure de la compagnie, son étendue à travers la ville et la multiplicité de ses laboratoires de recherche et de développement, Huawei a tout l’air d’un véritable État intégré dans la structure de la Chine contemporaine.

D’ailleurs, on n’y entre pas comme dans un moulin et entre les cartes magnétiques, la batterie de scanners biométriques, les portiques de sécurité et les règlements vestimentaires tatillons, le visiteur est sommé de montrer patte blanche à toutes les étapes de son périple. L’espionnage industriel tant redouté a développé une paranoïa de la sécurité aussi pointue que compréhensible, tant le constructeur chinois fait face à une concurrence féroce de la part de ses rivaux étrangers et locaux.

Conférences et présentations se succèdent au pas de charge, et les intervenants rivalisent en explications détaillées sur la stratégie du géant des télécoms. De fait, le développement à l’international et la montée en gamme réussis de ses derniers modèles, le P20 Pro et le Mate 10 Pro, ont permis à Huawei de véritablement sortir de l’ombre d’Apple et de Samsung.

Pour le consommateur standard, il est incontestable que la chaîne de fabrication des différents smartphones et tablettes de la marque représente le « saint des saints », le cœur même de l’entreprise. Le visiteur, habillé de pied en cap d’une combinaison stérile et chaussé de sandales spéciales, a l’impression d’entrer dans un hôpital futuriste, voire un vaisseau spatial ultrasophistiqué. Ici, aucune photo n’est autorisée, mais ce qui frappe avant tout c’est le silence de cathédrale qui règne en ces lieux et le nombre relativement réduit de techniciens et d’ouvriers le long de la chaîne de travail. Et pour cause : une grande partie de la production est robotisée. De ce fait, il est bien difficile de recenser le nombre de bras mobiles articulés qui s’agitent dans tous les sens et les tables basses autonomes qui circulent parmi le personnel afin d’assurer la transmission des appareils en cours de fabrication.


(Lire aussi : Shenzhen, ville « intelligente » de demain...)


La vitesse de production est hallucinante en regard de la multiplicité des composants électroniques et de la miniaturisation de plus en plus poussée des circuits afin d’aboutir à un appareil le plus fin possible. En revanche, c’est la phase des tests qui est la plus chronophage, dans la mesure où les smartphones sont soumis à une succession de rudes épreuves, allant des secousses aux chocs violents, en passant par les immersions dans les liquides et les chutes à la verticale afin de vérifier la solidité, l’endurance et l’étanchéité de l’appareil. Pour qui a l’habitude de bichonner son mobile, l’expérience est pour le moins redoutable et l’on a du mal à masquer son angoisse face à ces petits bijoux de technologie malmenés.

Un monde intelligent
Mais il n’y a pas que la téléphonie dans la vie et pour Huawei, le voyage vers un monde intelligent a commencé. Les nombreuses années d’exploration et d’innovation technologique ont débouché sur des progrès qui offrent d’énormes opportunités de développement pour les entreprises. Aussi, le fabricant chinois entend continuer à créer des liens, élargir les flux de données grâce à la 5G, développer davantage l’intelligence artificielle (IA) et promouvoir la transformation numérique. Il souhaite parallèlement attirer l’attention des gouvernements et des entreprises sur le fait que la transformation numérique est un moteur de croissance, et les inviter à profiter des opportunités de développement et d’investissement qu’offrent des domaines émergents tels que le Cloud, l’Internet des objets et le Big data pour tirer profit du développement technologique.



Lire aussi

Le fabricant chinois passe devant Apple en part de marché



À la une

Retour à la page "Technologies"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué