Moyen Orient et Monde

Trump prêt à rencontrer les dirigeants iraniens « quand ils veulent »

États-Unis
OLJ
31/07/2018

Donald Trump s’est dit prêt hier à rencontrer les dirigeants iraniens « quand ils veulent », « sans conditions préalables ». « Je ne sais pas s’ils y sont prêts », a dit le président des États-Unis en réponse à une question sur une éventuelle rencontre avec son homologue iranien Hassan Rohani. « J’imagine qu’ils voudront me rencontrer, je suis prêt à les rencontrer quand ils veulent », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte. Donald
Trump a annoncé en mai le retrait des États-Unis de l’accord international de 2015 censé empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique, qu’il juge trop laxiste. Il a par la même occasion rétabli toutes les sanctions levées dans le cadre de cet accord, avec un contrecoup qui s’annonce sévère pour de nombreuses entreprises européennes qui avaient depuis investi en Iran, et qui doivent désormais partir sous peine d’être frappées par des mesures punitives américaines.
Washington reproche à Téhéran son rôle jugé « déstabilisateur » au Moyen-Orient et a dressé une liste de douze conditions draconiennes pour un nouvel accord avec l’Iran. Le ton est monté la semaine dernière entre les autorités iraniennes et américaines.
Le président Rohani a d’abord conseillé à son homologue américain de « ne pas jouer avec la queue du lion », assurant qu’un conflit avec l’Iran serait la « mère de toutes les guerres ». « Ne menacez plus jamais les États-Unis ou vous allez subir des conséquences telles que peu au cours de l’histoire en ont connues auparavant », a répondu Donald Trump dans un tweet à l’intention de Hassan Rohani. « Soyez prudent ! » lui a rétorqué quelques heures plus tard, exactement sur le même mode, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.
Source : AFP

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Macroéconomie

Plus d'un million de pauvres

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants