Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Après Helsinki, Trump invite Poutine à Washington

En pleine polémique sur le sommet d’Helsinki, Donald Trump persiste et signe : il a fait savoir jeudi qu’il avait invité Vladimir Poutine à Washington à l’automne afin de « poursuivre le dialogue » avec l’homme fort du Kremlin. Selon Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche, des discussions sont « déjà en cours » pour une nouvelle rencontre, cette fois-ci dans la capitale fédérale américaine. « J’attends avec impatience notre seconde rencontre pour que nous puissions commencer à mettre en place certaines des choses dont nous avons parlé », a ajouté Donald Trump, citant, pêle-mêle, la lutte contre le terrorisme, « la sécurité pour Israël », les cyberattaques, les échanges commerciaux, l’Ukraine, la paix au Proche-Orient ou encore la Corée du Nord.
Sur la scène intérieure, le président américain est confronté à une nouvelle polémique puisque son ex-avocat a enregistré une conversation à l’insu de ce dernier dans laquelle les deux hommes évoquaient un paiement à une ancienne playmate avec laquelle le président des États-Unis aurait eu une liaison. Le développement est d’importance car Michael Cohen, qui fut longtemps l’un des piliers de l’entourage de Donald Trump et fait l’objet d’une enquête fédérale, a récemment indiqué que sa loyauté avait des limites. L’enregistrement, réalisé deux mois avant le scrutin présidentiel de novembre 2016, a été saisi par les enquêteurs du FBI lors d’une perquisition dans les bureaux de Michael Cohen, a indiqué le New York Times.

En pleine polémique sur le sommet d’Helsinki, Donald Trump persiste et signe : il a fait savoir jeudi qu’il avait invité Vladimir Poutine à Washington à l’automne afin de « poursuivre le dialogue » avec l’homme fort du Kremlin. Selon Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche, des discussions sont « déjà en cours » pour une nouvelle rencontre,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut