X

Diaspora

Des Libano-Brésiliens affluent au Liban

Tourisme
Naji FARAH | OLJ
05/06/2018

Le Liban vient de réaliser que le moment tant attendu depuis des décennies est enfin arrivé. Le mur de l’émigration est bien tombé (lire notre édition du 29 décembre 2014) et ce sont les Libano-Brésiliens qui commencent à affluer en premier. En effet, ils constituent plus de 60 % du potentiel des Libanais d’origine à l’étranger, et leur retour chargé d’émotions à leur pays d’origine constitue un appui inconditionnel au pays du Cèdre qui continue de subir les conséquences négatives des guerres régionales. Ce phénomène a été amplifié par les dernières élections législatives libanaises et la possibilité donnée aux Libanais de l’étranger de pouvoir voter à partir des pays où ils se trouvent.
Le Dr Fabio Atui, de l’hôpital Sírio-Libanês de São Paulo, l’un des plus grands centres hospitaliers du Brésil, s’apprête à venir à Beyrouth début juin avec quelques-uns de ses confrères. Ils devraient être suivis rapidement par des dizaines d’autres. Il explique le motif de son voyage : « Nous sommes des médecins brésiliens, fils et petits-fils de Libanais, et nous voulons initier une relation de coopération avec les institutions médicales libanaises. Nous remercions le consulat du Liban à São Paulo pour son appui, et nous allons commencer par identifier les aires dans lesquelles nous pouvons apporter notre aide dans le domaine de la santé au Liban. »
Pour leur part, José et Sylvana Karaboulad, en visite de découverte au Liban, ont été enchantés de découvrir Baalbeck, leur ville d’origine, et Zahlé dont ils ont tant entendu parler à São Paulo, qui regorge de descendants de cette belle localité de la Békaa. De son côté, la famille Abou Haïdar, devenue Aidar, n’a pas caché son émotion à son entrée à Baskinta et Talia, dont elle est originaire.
Signalons enfin que le 21 juin, le consulat du Liban à Rio de Janeiro organise une grande cérémonie au théâtre Baden Powell à Rio pour rendre hommage à plus de 80 personnalités brésiliennes d’origine libanaise. Toujours à Rio, une grande rencontre entre les dirigeants des Chambres de commerce libano-brésiliennes venus de toutes les régions du Brésil se tiendra début septembre prochain.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué