Rechercher
Rechercher

Société

Jbeil en musique pour une bonne cause

Les Amis de l’Orchestre philharmonique libanais ont organisé samedi leur première levée de fonds.

Les chanteurs ont enchaîné les prestations en solo ou en duo, toujours accompagnés par les musiciens.

La mer, le silence, puis, soudain, un morceau de musique retentit. Assis sur les marches de l’amphithéâtre romain des ruines de Byblos, les quelque 170 personnes présentes au concert de levée de fond des Amis de l’Orchestre philharmonique libanais (FLPO) ont pu assister à un spectacle sans pareil. Dans ce cadre idyllique, le récital donné n’a pas été sans émotion.

Dans l’assistance, quelques personnes ont furtivement essuyé quelques larmes. Un succès sur toute la ligne tant les musiciens étaient en accord avec les deux chanteurs – la soprano Corinne Metni, et le ténor Éliya Francis – tant ils incarnaient la musique, celle de Puccini et de Verdi. Au fur et à mesure que le soleil disparaissait à l’horizon, la musique et les chants conféraient une ambiance presque magique aux lieux que le public a eu le loisir de visiter avant que le concert ne commence. Celui-ci s’est achevé sur un Ave Maria, en écho au mois de mai, dédié à la Vierge. Le public a réservé une ovation debout aux musiciens et aux chanteurs.

« Le but de ce concert est de remercier nos donateurs et éventuellement d’en rencontrer de nouveaux », explique Michèle Nahas, vice-présidente du FLPO, lors de cette première levée de fonds de l’association. Chaque année, l’orchestre, composé de 90 membres, offre une trentaine de concerts gratuits en l’église de l’Université Saint-Joseph. « L’argent va nous servir à faire accorder ldes instruments, à en acheter de nouveaux », explique-t-elle, en soulignant que ce genre d’événements permet d’affirmer la présence du FLPO.

Sur le long terme, le « but ultime » de l’association est de « faire voyager l’orchestre à l’étranger ». En attendant, Mme Nahas a un autre objectif en tête : « Fin juin, nous organisons une soirée à la mémoire de l’ancienne ambassadrice d’Espagne au Liban et amie de la FLPO, Milagros Hernando Echevarria, décédée en octobre dernier. » « Mélomane, elle nous a beaucoup aidés et nous souhaitons lui rendre hommage », poursuit Me Nahas. « À cette occasion, si la levée de fonds de ce soir le permettra, nous espérons pouvoir offrir une ou deux bourses à des étudiants en musique », ajoute-t-elle.



Lire aussi
Un bateau en bouteilles en plastique relie Jbeil à Beyrouth

Lorsque Bach se rend à Jbeil...

Byblos aux couleurs des vins d’été


La mer, le silence, puis, soudain, un morceau de musique retentit. Assis sur les marches de l’amphithéâtre romain des ruines de Byblos, les quelque 170 personnes présentes au concert de levée de fond des Amis de l’Orchestre philharmonique libanais (FLPO) ont pu assister à un spectacle sans pareil. Dans ce cadre idyllique, le récital donné n’a pas été sans émotion.

Dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)