Rechercher
Rechercher

Campus - INITIATIVE

L’entrepreneuriat, pour élargir les horizons des jeunes diplômés

Sensibiliser la communauté universitaire à l’entrepreneuriat ; développer la culture entrepreneuriale des étudiants ; procurer aux jeunes un environnement favorable pour la création d’entreprises : voilà les principaux objectifs du projet coordonné par l’AUF.

Ursula Hage, spécialiste en entrepreneuriat à l’USJ, a partagé son expérience avec l’entrepreneuriat étudiant en Amérique latine.

L’Université de Balamand a accueilli le 11 mai une journée de sensibilisation à l’entrepreneuriat étudiant, organisée par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) dans le cadre du projet DEEL (Développement de l’entrepreneuriat étudiant au Liban), en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Berytech, Smart ESA et le Rassemblement des dirigeants et chefs d’entreprise libanais-monde. « Le Libanais est un entrepreneur connu mondialement pour cette compétence. Il est donc important de mettre cet aspect en avant chez les étudiants libanais afin de résoudre le problème de l’employabilité des jeunes », explique Hervé Sabourin, directeur régional de l’AUF au Moyen-Orient.
La conférence vise à « mieux comprendre comment la communauté universitaire peut et doit s’investir dans la mise en place d’un véritable écosystème entrepreneurial, notamment auprès de ses étudiants ». Plusieurs intervenants ont pris la parole, parmi lesquels Mme Ursula Hage, spécialiste en entrepreneuriat à l’USJ, qui a partagé son expérience en Amérique latine. Solène Le François, cofondatrice de MyAftersCool, une plateforme sur le Web qui met en contact les parents avec des professionnels qui offrent des activités pour enfants et adolescents, est revenue sur la création de sa propre entreprise.
 « Le professeur joue un rôle très important ; il devient un vecteur pouvant conseiller les étudiants sur ces nouvelles possibilités qui s’ouvrent à eux grâce au projet DEEL », précise encore M. Sabourin. Deux autres journées de sensibilisation sur l’entrepreneuriat étudiant ont déjà été organisées par l’AUF respectivement à l’Université libanaise (UL) et au Conservatoire national des arts et des métiers affilié à l’UL. À noter que, depuis le lancement du projet, 15 universités libanaises en sont partenaires.

« Des talents, il y en a partout... »
Le projet DEEL, piloté par l’AUF en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur au Liban, ainsi que Berytech, Smart ESA et RDCL World, a été lancé en 2017 pour répondre aux problèmes de l’employabilité des jeunes diplômés. Son premier objectif est accompli : il s’agit de la création d’un nouveau statut d’étudiant-entrepreneur validé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur au Liban. Ce statut spécifique permet aux étudiants de remplacer certains crédits académiques par des périodes d’incubation visant à la création de leurs idées d’entreprise, obtenant aussi une certification en compétence entrepreneuriale. « Plus de 40 % des jeunes n’ont pas accès à l’emploi après l’obtention de leur diplôme. Le projet DEEL permet aux étudiants d’avoir d’autres possibilités, comme la création de leur propre entreprise », indique M. Sabourin. « Des talents, il y en a partout », poursuit-il. « Le grand défi du projet DEEL est donc de partir du principe que tout étudiant, venant de toute faculté, est capable d’avoir accès à l’entrepreneuriat, qui n’est pas uniquement réservé aux écoles d’affaires et de génie. » Et après la validation du statut étudiant-entrepreneur, les deux prochains objectifs du projet DEEL sont la création d’une plateforme en ligne sur laquelle les étudiants trouveront des ressources numériques, tels que des cours ou des formations en entrepreneuriat, ainsi qu’un forum qui leur permettra de partager leurs idées, puis l’inauguration d’un espace de bureaux partagés (coworking space) à Beyrouth, qui sera ouvert aux étudiants-entrepreneurs afin de leur permettre de travailler ensemble et de favoriser la création d’idées.
Par ailleurs, l’AUF mettra à la disposition des étudiants ses experts venant de plus de 110 pays qui donneront conférences, tables rondes et conseils aux jeunes avant leur incubation.


Pour mémoire

L’Université Antonine forge de futur(e)s entrepreneur(e)s

L’Université de Balamand a accueilli le 11 mai une journée de sensibilisation à l’entrepreneuriat étudiant, organisée par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) dans le cadre du projet DEEL (Développement de l’entrepreneuriat étudiant au Liban), en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Berytech, Smart ESA et le Rassemblement...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut